10 secteurs d’activité en Suisse à suivre en 2014… et quelques perspectives

Quand on recherche un emploi en Suisse, il est évidemment utile, voire indispensable, de connaître les secteurs d’activités ou branches qui ont de l’avenir et qui vont bien se porter dans les mois ou années à venir. Car qui dit bonnes croissance économique dit en général création d’emploi et d’opportunités. Nous l’avons vu récemment : plus de 110’000 sont à pourvoir en Suisse.

Voici ci-dessous les 10 secteurs d’activité en Suisse qui ont, selon les experts, le plus de chances de se développer en 2014, et qui ont probablement du potentiel de recrutement :

1. Industrie pharmaceutique

2. Santé

3. Informatique

4. Immobilier

5. Services aux entreprises

6. Social

7. Horlogerie

8. Techniques médicales (medtech)

9. Electrotechnique

10. Commerce de gros

Les secteurs qui ont recruté plus que la moyenne en 2013

En 2013, les secteurs qui ont le plus recruté (en comparaison, en %, de l’année précédente) sont :

  • L’informatique (+10% environ)
  • L’immobilier (+5% environ)
  • Le secteur du Social (+4% environ)
  • Le service aux entreprises (+4% environ)
  • L’enseignement (+3% environ)
  • La Santé (+3% environ)
  • Le Transport et la logistique (un peu plus de 2%)
  • Architecture et ingénierie (un peu plus de 2%)
  • Commerce automobile (environ 2%)

Un mot sur les perspectives économiques pour 2014 pour certains secteurs

En 2013, la consommation intérieure a été très soutenue en Suisse, tout comme le secteur de la Construction. Les exportations ont pour leur part été plus faibles que les années précédentes et ont moins contribué au développement économique du pays.

Pour 2014, cette répartition de la croissance devrait quelque peu changer : avec un retour attendu de la croissance dans la zone euro (et dans le monde par effet d’entrainement), les exportations suisses devraient repartir à la hausse et contribuer plus largement à la croissance du PIB suisse. Même chose pour les investissements en bien d’équipement. Les exportations devraient être stimulées encore davantage par un franc suisse qui devrait être progressivement moins fort par rapport à l’euro et aux autres monnaies étrangères, notamment grâce une inflation contenue en Suisse (par rapport aux autres pays), et aux incertitudes nées de la loi sur l’immigration votée en février 2014 par le peuple suisse.

Tant la Construction (bâtiment) que le Génie civil devraient également connaître une très belle année 2014 : la Construction bénéficiera des grands projets de construction de logements neufs actuellement en cours, et le secteur du Génie civil devrait connaître de belles perspectives grâce aux différents projets votés pour les transports. Par effet d’entrainement, les secteurs de l’Architecture, ainsi que les secteurs des métaux, de la plasturgie et du bois devraient également vivre une belle année 2014.

Le secteur de l’activité de conseil en entreprise, tout comme celui de l’informatique, devraient bénéficier d’une activité soutenue en Suisse, notamment grâce à des investissement en augmentation.

Les secteurs de l’enseignement, de la Santé et du Social dépendent pour leur part largement des décisions des pouvoirs publics. Ces secteurs devraient continuer à croître en 2014, mais de manière modérée.

Source : Crédit Suisse Research

Commentaires

  1. FIEVET a écrit

    J’ai 13 ans d’expérience en informatique et je suis en train de passer une certification Apple Support Professionnel client et Serveur.
    Si je m’abonne à votre news letter car je cherche du travail et je veux bien travailler en Suisse.

    Cordialement,

    Thomas Fiévet

  2. oleon a écrit

    Bonjour,
    Je suis française , j’ai 43 ans et je cherche une idée de métier dans un secteur qui embauchera en Suisse .
    A votre avis vaut il mieux se former en France ou en Suisse pour avoir plus de chances de trouver un emploi ?
    J’ai travaillé dans l ‘hôtellerie sur des petits jobs saisonniers depuis plusieurs années et je voudrais changer de secteur .
    Les formations de bases CFC en Suisse sont assez longues ds ts les secteurs et je n’ai pas assez dexperience pour faire une VAE aussi faudrait tt recommencer à 0 !
    quels metiers y a t il ds le secteurs des services aux entreprises,techniques médicales et commerce de gros accessibles rapidement ?

    Merci pour votre aide

    Nelly OLEON

  3. ed deggouj a écrit

    Bonjour
    Je travaille en tant que professeur en activites physique adaptes en france, y a t il un equivalent a ce poste en suisse.
    Peut on travailler en suisse dans le monde du handicap, si oui comment ?
    J ai 10 ans dexperience a ce poste en france et j aimerai exporter nes competences en suisse dans un avenir proche.
    Merci de votre reponse

  4. TAZI a écrit

    je suis algerienne j aimerai savoir comment travailler en suisse,comment arriver déjà en suisse,je suis actuellement professeur de Français en algerie,je veux quitter mon pays
    par avance merci

    • a écrit

      Bonjour,

      En tant que ressortissante non européenne, vous n’avez aucune chance d’avoir le permis de travail (et donc un emploi) avec un profil comme le vôtre qui n’est pas recherché en Suisse. Je suis désolé.

  5. MARIN Marie a écrit

    Bonjour,
    Je suis infirmière-puèricultrice et souhaite travailler en Suisse. Comment engager des démaches sûres?

    • isa a écrit

      Bonjour
      Je suis infirmière française déjà installée en Suisse : 1 conseil, faite reconnaître vos diplômes par la Croix Rouge avant, sinon impossible de travailler. Il faut compter 300 euros bonne chance

  6. Chabrol a écrit

    Bonjour
    Je suis actuellement professeur d’ébénisterie en France, et je souhaiterai travailler en suisse.
    Pensez vous que l’enseignement des métiers du bois est demandé en Suisse.
    Je vous remercie pour votre réponse
    Cordialement

    • a écrit

      Bonjour Sylvain,
      Désolé pour le délai dans la réponse.
      Très sincèrement, je ne sais pas. Je sais qu’à une époque on recherchait des personnes ayant ces qualifications. Je vous invite à aller sur JobUp.ch ou Jobs.ch pour voir s’il y a des postes proposés, cela vous donnera déjà une idée. Pour accéder à ces sites : job boards suisses

  7. HOUEIX Didier a écrit

    Bonjour David,
    Etant français, je recherche activement en Suisse depuis 6 mois. Malgré mon C.V. qui est, je pense, très intéressant pour une entreprise suisse, je n’ai reçu encore aucune proposition. Outre le référendum qui amènera une modification de la loi sur l’immigration d’ici trois ans, y a-t-il un rechignement des entreprises suisses à embaucher des français?
    J’ai lu tous vos conseils sur la rédaction d’un C.V. suisse, une lettre de motivation suisse et sur les entreprises et secteurs qui recrutent. Mais ma situation n’évolue pas. Certaines entreprises ne prennent même pas la peine de me répondre. Pourtant, je suis tous les jours surpris des opportunités que la suisse propose. Inscrit sur jobs.ch et jobup.ch, me conseilleriez-vous un autre site?
    Merci d’avance.

    • a écrit

      Bonjour Didier,
      Je pense qu’une inscription sur JobUp.ch et Jobs.ch est suffisante pour avoir une idée précise des opportunités d’emploi issues des petites annonces.
      Je ne connais pas votre profil, mais il peut y avoir plusieurs causes :
      – votre CV / dossier de candidature n’est pas bon ou pas optimal
      – il y a beaucoup de candidats et beaucoup de bons profils comme le vôtre
      -…
      Par ailleurs, le fait de répondre à des annonces vous met immédiatement en concurrence avec des centaines de candidats. L’idée est d’exploiter aussi les autres techniques et les autres canaux de recherche d’emploi (networking notamment). Où en êtes-vous sur ce sujet ?

      Il y a encore probablement beaucoup à dire, mais sans aller plus loin dans la discussion cela me semble difficile.