Acheter un bien immobilier en Suisse

Qui est autorisé à acheter un bien immobilier en Suisse ?

Les Suisses peuvent bien entendu acheter sans aucune restriction un bien immobilier en Suisse. Les ressortissants de l’Union européenne et de l’AELE habitant en Suisse (permis B ou C notamment), ont également le droit d’acheter un appartement ou une maison en Suisse, que ce soit pour une résidence principale ou secondaire.

Les travailleurs frontaliers qui veulent acheter une résidence secondaire en Suisse doivent pour leur part demander une autorisation cantonale spécifique.

Compte tenu du coût relativement élevé des biens immobiliers en Suisse, un financement, sous forme de prêt hypothécaire (un prêt immobilier) est indispensable pour la plupart des ménages. Ces prêts sont, sous conditions de revenus, accessibles aux étrangers.

Le système de financement des biens immobiliers en Suisse

Le prix des biens immobiliers est, dans beaucoup de cantons, très élevé, ce qui rend l’accession à la propriété en Suisse très difficile pour beaucoup de ménage. Par exemple, en moyenne sur l’ensemble de la Suisse, le prix d’un appartement représente 6 fois le revenu annuel moyen d’un ménage en Suisse, et une maison 8 fois. Au final, seuls 34% des ménages sont propriétaires de leur logement en Suisse (contre par exemple plus de 50% en France). La fiscalité, plus favorable aux locataires qu’aux propriétaires, n’arrange rien.

De fait, il a fallu adapter les systèmes de financement, appelés prêts hypothécaires en Suisse. Il est ainsi assez courant de choisir un prêt hypothécaire proposant un amortissement du capital emprunté très faible.

Les établissements bancaires suisses (UBS, Crédit Suisse, banques cantonales…) proposent pratiquement tous des emprunts hypothécaires pour financer l’achat de son bien immobilier. Il est également possible de passer par un courtier, qui se chargera de faire le tour des différentes banques et qui vous permettra de trouver les meilleures conditions de taux et d’emprunt pour financer votre projet immobilier en Suisse.

 

Les conditions d’attribution d’un prêt hypothécaire en Suisse (conditions de base)

La banque suisse va analyser de manière assez fine votre projet immobilier, son prix, son emplacement, vos ressources… Et jugera, en fonction de l’ensemble des éléments que vous lui donnerez, le risque qu’elle prend à vous prêter de l’argent. En découlera une proposition de taux pour votre emprunt hypothécaire, qui sera d’autant plus intéressante pour vous que le risque est jugé faible par la banque. Dans cette étude minutieuse, 2 critères importants sont notamment considérés pour l’attribution du prêt : le montant des fonds propres et le taux d’endettement.

  • Les fonds propres : dans la plupart des cas, les banques et établissements financiers vous demanderont un apport en fonds propres correspondant à 20% du prix du bien, apport qui peut être constitué en partie de votre 2ème pilier.
  •  Le taux d’endettement : le taux d’endettement représente le rapport entre la mensualité de votre emprunt rapporté à vos revenus . Ce ratio doit être inférieur ou égal à 33% pour que la banque accepte de vous prêter l’argent, entre autres conditions.

 

L’impôt sur la valeur locative

Sans rentrer dans le détail, les propriétaires d’un appartement ou d’une maison en Suisse doivent s’acquitter d’un impôt que beaucoup d’étrangers ont du mal à comprendre : l’impôt sur la valeur locative. Dit simplement, les propriétaires en Suisse devront s’acquitter d’un impôt pour leur appartement ou maison qui correspond à l’équivalent de ce qu’on en tirerait en louant l’objet.

Ce calcul s’effectue sur la part effectivement détenue par le propriétaire : cela signifie notamment que plus vous choisissez un amortissement important pour votre prêt hypothécaire, plus le montant de l’impôt sur la valeur locative augmente.

 

Bénéficiez des meilleures conditions avec nos services gratuits

Que ce soit pour l’achat d’un bien immobilier en Suisse ou pour un renouvellement hypothécaire, nous vous proposons de passer par les services d’un courtier sélectionné par Travailler-en-Suisse.ch pour son sérieux, sa capacité de conseil et son degré d’expertise.

Pour cela, il vous suffit de remplir notre formulaire de demande de prêt hypothécaire , et notre partenaire vous rappellera dans les meilleurs délais.

Si vous souhaitez faire l’acquisition d’un bien immobilier hors de Suisse (en France par exemple), consultez notre page prêts en devises.

Ressources utiles

Consultez la vidéo de la conférence « Achat et le financement d’un bien immobilier en Suisse » organisée par Travailler-en-Suisse.ch avec 2 experts de l’immobilier et du financement immobilier en Suisse – durée 60 mn. Lors de cette conférence, nous abordons en détail tous les aspects de l’achat et du financement d’un bien immobilier en Suisse (trouver un bien, négocier le prix, le choix du notaire, les différents types de prêts, le fonctionnement des prêts hypothécaires en Suisse…).