Assurance maladie obligatoire en Suisse (LAMal) : légères hausses pour 2014

Les tarifs de l’assurance maladie obligatoire (LAMal) en Suisse sont réactualisés chaque année par les Caisses maladies qui transmettent à la Confédération leurs tarifs pour « approbation ». L’assurance maladie obligatoire concerne toute personne qui réside en Suisse plus de 90 jours par an : les Suisses qui résident dans le pays sont bien sûr concernés, tout comme les travailleurs étrangers, quelle que soit leur nationalité.

Une augmentation de la LAMal raisonnable en 2014 : + 1,5%

Comme chaque année, nous vous transmettons les premières tendances observées dans les médias et sites comparateurs de primes. Les augmentations ne sont pas homogènes, et dépendent notamment de l’âge de la personne, du modèle d’assurance et du niveau de franchise choisi.

Selon les premières estimations faites par Bonus.ch, l’augmentation serait en moyenne de 1,5% – ce qui représente en moyenne une augmentation annuelle d’une centaine de francs suisses – , ce qui est très raisonnable (par exemple, les augmentations de primes LAMal en 2012 étaient en moyenne de 2,2%, et depuis la mise en place de l’assurance maladie obligatoire LAMal au milieu des années 90, l’augmentation totale moyenne a été de 120%). Comme c’était déjà le cas les années précédentes, se sont les jeunes de 19 à 25 ans qui subiront les plus fortes augmentations de primes d’assurance.

Comme toujours, il existe des différentes importantes entre les cantons, et certaines augmentations de primes devraient afficher près de 4,5% d’augmentation.

Choisir un modèle d’assurances peut réduire les primes

Le choix d’un modèle d’assurance est une des solutions que nous conseillons pour réduire le montant de votre assurance. Les modèles d’assurance, ce sont par exemple des assurances où le choix du médecin traitant est imposée dans une liste de plusieurs médecins. Cela permet à la Caisse maladie de réduire ses frais administratifs, ce qu’elle reporte sur les tarifs.

Ce type de modèle peut être particulièrement intéressant pour les étrangers qui arrivent en Suisse et qui n’ont, par définition, pas de médecin traitant sur place. Pour ceux qui vivent déjà en Suisse et qui ont leur habitudes sur le plan médical, ce type de modèle peut être une contrainte : changer de médecin traitant peut poser problème, notamment dans le cas de patients ayant des maladies nécessitant un suivi pointu.

La guerre des comparateurs et de la Confédération

En Suisse, les comparateurs de primes sont très utiles et utilisés. Toutefois, ils sont clairement dans le collimateur des autorités, et tenus selon elles pour responsables en partie des hausses de primes.

Dans ce contexte, notre choix a été, pour les primes d’assurance maladie, de conseiller le comparateur officiel de primes LAMal de la Confédération. Si vous voulez changer d’assurance maladie en Suisse, le délai de résiliation de votre assurance LAMal est fixé au 30 novembre 2013.