Conduire en Suisse

Le permis de conduire en Suisse

La vignette pour circuler sur les autoroutes

Couleurs des panneaux « autoroutes » et « routes »

Les limitations de vitesse

Les radars

Quelques exemples d’amendes

Les travailleurs frontaliers et la conduite en Suisse

Le permis de conduire en Suisse

En tant qu’étranger titulaire d’un permis de conduire étranger, vous devrez faire changer celui-ci contre un permis de conduire suisse (format carte de crédit). Vous avez une année pour faire ce changement, et il vous devrez pour cela vous rendre au service des automobiles de votre canton . Selon votre pays, il peut vous être demandé d’effectuer des cours supplémentaires.

La vignette pour circuler sur les autoroutes en Suisse

En Suisse vous ne trouverez pas de péages sur les autoroutes, mais vous devrez vous acquitter d’une vignette. D’une valeur de 40 francs suisses, elle vous permet pour l’année civile de circuler sur toutes les autoroutes suisses.Vous les trouverez dans les bureaux de Poste, à la douane, et en début d’année dans quelques stations services.

Si vous roulez sans vignette sur une autoroute, vous encourez une amende 100 francs suisses, et devrez en acheter une sur le champ.

Couleurs des panneaux « autoroutes » et « routes »

Les panneaux indiquant les autoroutes sont verts, et ceux des routes nationales bleus. Ce ne sont pas les mêmes normes dans tous les pays (par exemple, en France, c’est l’inverse).

Les limitations de vitesse

Sauf indications contraires particulière, les limitations de vitesse sont généralement les suivantes :

  • en zone résidentielle : 30 km/h
  • en agglomération : 50 ou 60 km/h
  • sur les nationales : 80 km/h
  • sur autoroute : 120 km/h

Par temps de pluie, ces limitations restent les mêmes.

Les radars en Suisse

Depuis plusieurs années déjà les conducteurs suisses doivent vivre avec les radars fixes. Vous le trouverez la plupart du temps sur les autoroutes, et dans de rares cas sur les routes nationales.

En agglomération, il n’est pas rare de trouver des radars de détection de passage au rouge pour les feux de signalisation.

Enfin, des caméras de surveillance de la Police contrôlent sur autoroute et dans les grandes villes le flux des véhicules et les éventuelles infractions.

Quelques exemples d’amendes

On ne plaisante pas avec la sécurité routière en Suisse. D’ailleurs, vous constaterez que les amendes sont plutôt « salées », et certaines infractions sont d’ailleurs sanctionnées par le paiement d’une amende qui est un pourcentage de votre revenu…

  • dépassement de la vitesse autorisée entre 21 et 24 km/h en agglomération : amende de 600 francs suisses et retrait de permis
  • dépassement sur nationale entre 11 et 15 km/h : 160 francs suisse d’amende
  • dépassement sur autoroute entre 41 et 45 km/h : selon la situation (récidive, facteurs agravants…), l’amende peut monter jusqu’à 20% du revenu d’amende, 3 jours d’emprisonnement, retrait de permis

Les travailleurs frontaliers et la conduite en Suisse

En tant que travailleur frontalier , votre véhicule sera immatriculé dans votre pays de résidence. Attention, ceci ne vous prémunit pas des amendes et autres contrôles :

  • si vous êtes flashés sur une autoroute en Suisse, vous recevrez pratiquement systématiquement l’amende à la maison. Et si vous voulez pouvoir rentrer dans le pays et ne pas être bloqué à la frontière, vous avez intérêt à la payer
  • selon la gravité de l’infraction, les autorités suisses peuvent vous interdire de circuler en Suisse.

 

4ème édition de Travailler et vivre en Suisse
A propos David Talerman

Spécialiste de l'expatriation et de l'emploi en Suisse, auteur du livre Travailler et Vivre en Suisse, co-auteur de Décrocher un emploi en Suisse.
Suivez notre actualité grâce à notre newsletter.
Suivez-moi sur @Expatwire, Facebook, Google.