7 conseils pour rédiger sa lettre de motivation

Écrire une bonne lettre de motivation pour le marché suisse est un exercice qui n’est pas toujours très simple. Nous proposons de rendre l’exercice un peu plus accessible en proposant aux candidats quelques conseils, qui sont surtout du bon sens.

1. Personnalisez votre lettre de motivation

On trouve encore des candidats qui, tel un naufragé qui lance des bouteilles à la mer, inondent le marché avec des lettres de motivation « standard » en se disant : « Il y en a bien une qui arrivera à bon port« . Certes, c’est une stratégie qui peut avoir ses avantages, notamment pour les entreprises pour lesquelles vous n’avez qu’un intérêt moyen ou éloigné. Mais elle a l’inconvénient de donner de vous une image peu qualitative, et vous oblige à écrire un nombre important de lettres de motivations.

Notre méthode est plutôt basée sur une approche qualitative et personnalisée, et vous devrez pour cela investir du temps dans la recherche d’informations sur l’entreprise que vous visez.

2. Évitez les banalités

« Je vous propose ma candidature pour un poste de… » Cette introduction, les recruteurs la lisent parfois plusieurs centaines de fois par semaine, voire par jour, et la plupart des candidats commencent leur lettre de motivation de cette manière. Ces tournures sont vides de sens, et prouvent que vous n’avez pas grand chose à dire. Et c’est d’autant plus dommage qu’il existe plusieurs méthodes pour commencer de manière percutante ses lettres de motivation.

3. Rédigez de préférence des phrases courtes

Dans une lettre de motivation, les phrases courtes permettent de dynamiser le récit, et facilitent la lecture de votre lettre de motivation. Évitez les tournures alambiquées et compliquées, et soyez clairs dans vos développements.

4. Un paragraphe = une idée

En vous imposant cette discipline, vous vous imposerez un style clair et simple. Chaque paragraphe sert à prouver quelque chose, pas 3 ou 4 idées. Bien sûr, cela nécessite que vous soyez vous-même au clair avec ce que vous voulez dire, et que vous fassiez des choix dans les idées que vous souhaitez développer.

5. Orthographe et grammaire ne sont pas de vagues notions abstraites

Si votre lettre contient des fautes d’orthographe et de grammaire et que votre interlocuteur y est sensible, votre candidature fera définitivement mauvaise impression, même sans vous avoir rencontré. Ne perdez pas bêtement du crédit, et faites corriger vos lettres à une personne qui maîtrise le domaine. Et surtout, ne faites absolument pas confiance aux correcteurs automatiques d’orthographe de traitements de texte comme Word, ceux-ci vous corrigeront bien les fautes d’orthographe, pas les fautes de sens (un « met » et un « mais » sont tous deux français mais n’ont absolument pas le même sens).

6. Ne répétez pas dans la lettre ce qui se trouve dans votre CV

Vous voulez agacer un recruteur ? Alors répétez dans votre lettre ce qui se trouve dans votre CV. Votre lettre de motivation doit proposer une lecture vivante de votre CV. Si elle n’apporte rien de plus, à quoi sert-elle ?

7. Soignez la forme, c’est votre image !

Lorsque vous envoyez votre candidature à une personne qui ne vous connaît pas, elle se fera naturellement une idée de vous sur la base des documents que vous lui aurez transmis. Donc :

Lettre de motivation mal présentée et négligée = candidat qui se présente mal et dont le travail est négligé

Ce conseil vaut pour les personnes travaillant dans tous les secteurs d’activité, et est également valable pour le CV et le dossier de candidature. En clair : la forme compte autant que le fond.