Plus de 40% des médecins assistants en Suisse sont étrangers

La pénurie dans le personnel médical existe dans de nombreux pays, et notamment en Suisse. Les infirmières et infirmiers sont particulièrement recherchés, tout comme les médecins et médecins assistants.

D’après une étude du bulletin des médecins suisses, 44% des médecins assistants en Suisse ont obtenu leur diplôme de médecine hors de Suisse, principalement en Allemagne (30% d’entre-eux) et dans les autres pays de l’Union européenne (10%).

Forte proportion de psychiatres, psychothérapeutes et chirurgiens orthopédiques étrangers en Suisse

Les domaines de la médecine où la part de médecins étrangers est la plus importante :

- Psychiatrie et psychothérapie : plus de 63%

- Chirurgie orthopédique et traumatologie : plus de 62%

- Gynécologie,  Obstétrique : plus de 56%

En revanche, les pédiatres, anesthésistes, et internes sont les spécialités où la part de médecins étrangers est la plus faible.

L’expatriation des personnels de santé en Suisse pose un gros problème aux pays de l’Union européenne

Sur le fond, l’expatriation des médecins et des personnels de santé – que ce soit en Suisse ou dans d’autres pays -  est un problème majeur pour les pays de l’Union européenne, dans la mesure où la formation de ces personnels coûte cher au pays en question, et qu’il ne profite pas des professionnels qui partent alors que les besoins sont importants.

Plusieurs sites proposent des offres d’emploi pour les médecins et assistants. Retrouvez ces sites sur la page « Infirmières et professions de santé en Suisse  » (voir les liens en bas de page)

 

source : Swissinfo, Bulletin des Médecins Suisses et Travailler-en-Suisse.ch

Enquête menée entre juillet et novembre 2008, avec plus de 6 000 répondants.

news – 18 février 2010

4ème édition de Travailler et vivre en Suisse
A propos David Talerman

Spécialiste de l'expatriation et de l'emploi en Suisse, auteur du livre Travailler et Vivre en Suisse, co-auteur de Décrocher un emploi en Suisse.
Suivez notre actualité grâce à notre newsletter.
Suivez-moi sur @Expatwire, Facebook, Google.

Commentaires

  1. Bonjour monsieur
    Je m’apelle walid fayad, je suis docteur en médecine, spécialiste en gastroentérologie, endoscopie interventionnelle, avec une expérience plus que 12 ans, membre de l’ordre des médecins libanais et de l’association de la gastroentérologie libanaise. Je suis citoyen libanais et je n’ais pas une autre nationalité. J’ai finie mes études en médecine générale en Russie en 1990, et j’ai pratiqué la médecine générale, la médecine d’urgence ainsi que les soins intensifs dans un hôpital libanais pendant 3 ans. De l’année 1993 jusqu’à l’année 1997 J’ai fait (Diplôme en gastroentérologie) la gastroentérologie et l’endoscopie diagnostique et interventionnelle (CPRE, Dilatation, Ligature…..) aussi en Russie. De l’année 1998 jusqu’à présent je pratique la gastroentérologie et l’endoscopie diagnostique et interventionnelle ainsi que les soins intensifs dans la gastroentérologie dans les hôpitaux de Beyrouth (capital du Liban). Depuis l’année 2002 jusqu’à l’année 2010 j’ai passé plusieurs courses de formation en gastroentérologie et endoscopie interventionnelle dans le service de gastroentérologie de CHU d’Amiens- France.
    Récemment j’ai visité la Suisse (Berne, Genève, Yverdon les bains) et j’étais étonné de la beauté de ce pays du calme et de la paix que j’ai cherchés. J’ai senti que je me suis retrouvé, et j’ai commencé à penser pourquoi pas ne vivre là –bas, et surtout que j’ai une bonne spécialité et une expérience qui peut être utile et profitable.
    J’adresse à Vous cette lettre pour demander si votre aide pour réaliser cet espère