Accueil > Conférences et événements > La retraite des frontaliers : questions / réponses [webinar]

La retraite des frontaliers : questions / réponses [webinar]

> mercredi 28 avril 2021 à 12h30

En partenariat avec le cabinet de planification financière

Logo-Planifique-fb

Thèmes abordés

  • Refus / acceptation de la retraite française
  • Arbitrage entre rente et capital pour le 2ème pilier
  • Stratégies pour compenser le niveau de vie à la retraite
  • Spécificités de la retraite des frontaliers
  • Démarches administratives
  • Et toutes les questions que vous voudrez bien poser !

Présentation

Vaut-il mieux prendre la retraite suisse ou la retraite française ? Comment est fiscalisé un 2ème pilier pris en capital ? Vaut-il mieux prendre le 2ème pilier sous forme de capital ou de rente ? Un frontalier est-il pénalisé sur sa retraite par rapport à un employé qui a fait sa carrière à 100% en Suisse ou en France ? Quels sont les prélèvements sociaux qui sont pris sur les retraites ?

Les questions que l'on se pose sur la retraite sont multiples. Et elles le sont d'autant que beaucoup de frontaliers ont eu une activité professionnelle dans au moins deux pays.

Dans ce webinar, vous aurez l'occasion de poser vos questions directement à des spécialistes de la retraite des frontaliers et de la planification financière.

Les experts intervenant dans ce webinar sur la retraite des frontaliers en Suisse

Paul Dao

Paul Dao

Directeur Financier, Paul est aussi à l’aise avec les chiffres que dans les relations humaines. C’est par son activité et l’intérêt qu’il porte à l’ensemble de ses clients qu’il a compris le besoin de créer une entreprise comme Planifique, avec pour objectif que l'étape complexe et importante de la retraite puisse désormais être abordée en toute sérénité.
Diplômé IAF et AFA, il a pour mot d’ordre l’efficacité.

Cédric Téppati

Cédric Téppati

D’un naturel discret, il n’en demeure pas moins la pierre angulaire de ce projet. A lui seul il a réalisé un logiciel d’une précision rare afin de rendre des dossiers les plus complets et claires possibles. En lien direct avec tous les clients dans la réalisation de leur planification, il est également un support technique important sur lequel tous ses collaborateurs peuvent s’appuyer (diplômé AFA et Brevet Fédéral).

Nicolas Chalochet

Nicolas Chalochet

Pourquoi faire et refaire ce que l’on peut automatiser ? Nicolas passe une grande partie de son temps à faciliter le travail de tous ses collaborateurs en trouvant de nouvelles optimisations et rendant plus intuitifs et ergonomiques toutes les tâches à réaliser. Obtenant les meilleurs résultats à chacun de ses examens passés (IAF, AFA, Brevet Fédéral), il montre l’exemple constamment avec une discipline de fer et une motivation à toutes épreuves.

David Talerman

David Talerman
Travailler-en-Suisse.ch

David Talerman est l'auteur de "Travailler et vivre en Suisse" (éditions Lextenso, 20'000 exemplaires vendus) et fondateur du site www.travailler-en-suisse.ch. Il animera le webinar.

Bien préparer sa retraite : un vrai casse-tête !

Vous travaillez en Suisse et planifiez votre retraite ? Une multitude d’options s’offrent à vous…

D’abord, tout en travaillant, vous pouvez agir sur le montant de votre retraite suisse :

  • Vous pouvez cotiser volontairement sur le 2ème pilier et ainsi augmenter votre rente ou capital : c’est le « rachat de cotisations ».
  • Vous pouvez aussi épargner à titre privé, en banque ou assurance, qui vous sera plus tard versé sous forme de capital : C’est le 3ème pilier.

Mais en fonction de votre situation : allez-vous bénéficier de déduction d’impôt ? À quel taux d’imposition sera soumis cette épargne ?

Ensuite viennent les questions des piliers « à quel âge les récupérer » ?

Quelle stratégie aborderez-vous pour le 1er Pilier AVS ?

  • à l’âge légal, en touchant la rente maximale dans votre situation ?
  • un an avant, avec une rente plus faible ?
  • …ou deux ans avant, avec une rente encore plus faible ?

Comment envisagez-vous la sortie de votre 2ème pilier ?

  • Une rente, perçue chaque mois toute votre vie ?
  • Un capital, perçu d’un seul coup ? Si c’est le cas, vous devez planifier votre consommation pour garder un train de vie stable années après années.
  • Ou un mix des deux ?
    Pour choisir, il faut notamment comparer les impacts fiscaux de ces choix.

L’assurance maladie à la retraite ?

Sans la retraite Française, il faut obligatoirement souscrire une assurance maladie. Deux choix s’offriront à vous : la LAMal, suisse, ou la PUMA, française. Ce choix appelé « Droit d’option » est à réaliser dans un délai de 3 mois suite à votre 1ère prestation retraite Suisse. Il sera définitif !

Et si vous avez aussi une retraite française ? Encore d’autres choix à faire !

Si vous acceptez de percevoir la retraite française, vous devrez payer une charge sociale française, la CSG/CRDS, sur tous vos revenus suisses et français.

  • Vous pouvez donc accepter cette retraite à l’âge légal

Mais si cette charge est trop élevée pour vous, il peut être intéressant :

  • de la refuser
  • de la différer :
    • pour éviter temporairement les charges
    • ou encore pour attendre le taux plein

Finalement, il existe une multitude d’options et donc de combinaisons possibles pour votre retraite… Et encore davantage quand vous êtes en couple ! Quelle sera votre meilleure combinaison ? C'est ce que nous allons voir au cours de ce Webinar avec la société Planifique.

Retour haut de page