Accueil > Banques > Taux de change franc suisse euro : convertisseur de devises

Taux de change franc suisse euro : convertisseur de devises

Taux de change franc suisse euro : convertisseur de devises

Le taux de change franc suisse euro est important pour les frontaliers en Suisse qui changent chaque mois leur salaire en CHF pour des euros. En effet, la conversion franc suisse euro impacte le salaire d’un frontalier directement : plus le taux de change euro franc suisse est intéressant (plus le franc suisse est élevé par rapport à l'euro), meilleur est son pouvoir d’achat.

Les taux de change franc suisse euro (ou euro chf) varient d'un établissement bancaire à l'autre, car chaque établissement rajoute une marge de change. Les taux de change entre différentes banques et établissements financiers ne sont donc pas les mêmes.

Les taux de change les plus intéressants sont proposés par des spécialistes en ligne du change de devises, les banques proposant en général les taux de change les plus élevés. Certaines banques spécialisées pour les frontaliers proposent toutefois des taux de change très acceptables, avec des marges plutôt réduites.

Ce convertisseur de devises franc suisse euro en temps réel, vous est proposé par le service de change de devises b-sharpe.com, spécialiste du change euro chf à taux préférentiel en Suisse qui propose une nouvelle manière du faire du change EUR CHF.

Le convertisseur francs euros vous permet d'effectuer la conversion d'une somme en francs suisses pour connaître son équivalent en euros à un instant donné, et inversement.

Change de devises euro franc suisse : les critères à prendre en compte

La marge de change qui impacte le change EUR CHF

Les taux de change franc suisse euro entre établissements ne sont pas équivalents. Tous ajoutent une marge de change. Plus la marge est élevée, moins vous recevrez d'euros.

Les frais de change qu'on ne voit pas toujours

Les frais de change sont historiquement élevés et peu transparents. Comme la marge de change est intégrée au taux de change, il est en général totalement impossible de connaître cette marge.

Pour savoir ce que vous payez, intégrez tous les frais

Dans votre établissement bancaire ou financier, intégrez tous les coûts relatifs à vos opérations de change franc suisse euro (comme les frais de tenue de compte que vous payez chaque mois) pour pouvoir faire une comparaison.

La rapidité des opérations de change

Aujourd'hui, un établissement financier doit être en mesure de changer et transférer votre argent en 24 heures maximum. Certains sont même en mesure de le faire immédiatement ou en moins d'une journée (y compris dans le cas d'un montant qui passe d'un pays à l'autre).

L'instant où vous effectuez votre opération de change

Le taux de change franc suisse euro évolue à chaque instant : une opération de change effectuée à 10h et une autre à 11h n'auront en général pas le même taux de change. Il est donc très difficile de comparer deux établissements entre eux sans connaître la marge de change.

La présence locale (ou pas) de l'intermédiaire

Certaines sociétés étrangères se sont spécialisées dans le change de devises ou dans les cartes de paiement à l'étranger, proposant des tarifs en général intéressants. Pensez "local", et privilégiez les acteurs locaux, l'économie de la région s'en trouvera améliorée, et ce d'autant que la différence de coûts est parfois minime.

Bon à savoir concernant le taux de change EUR CHF

  • Attention aux variations du taux de change

    Un travailleur frontalier est payé en francs suisses alors que la majeure partie de ses dépenses sont en euros : il est donc soumis aux variations du taux de change franc suisse euro. Ainsi, un frontalier ayant un salaire de CHF 5'000.- recevra plus d'euros quand le taux est à 1,10 que quand il est à 1,6 (c'était le cas dans les années 2008). Dans le 1er cas, il recevra un peu plus de 2 545 euros, dans le second 3 125...

  • Un impact direct sur le pouvoir d'achat des frontaliers

    La conversion franc suisse euro possède un impact direct sur le pouvoir d’achat des frontaliers. On l’a d’ailleurs bien vu : plus le franc suisse est élevé face à l’euro, plus le pouvoir d’achat des frontaliers augmente. Inversement, plus le franc suisse est faible face à l’euro, plus le pouvoir d’achat des frontaliers diminue.

  • Il y a plusieurs taux de change

    Ce que beaucoup de frontaliers ne savent pas, c’est qu’il n’y a pas un mais plusieurs taux de change euro franc suisse. En clair, les taux de change ne sont pas équivalents, et le taux de change qu’on vous proposera dans votre bureau de change ne sera pas le même que celui que la banque vous proposerait au même instant, ni celui d’acteurs du change spécialisés.

  • Les intermédiaires financiers ne se valent pas

    Il est important de savoir qu’il existe plusieurs moyens de procéder au change de devises quand on est frontalier : passer directement par sa banque, aller au bureau de change (physiquement), ou passer par un service de change en ligne. Aucune de ces solutions ne se vaut, elles ont toutes des avantages et des inconvénients. Il existe par ailleurs des différences très importantes en termes de coûts, les services de change en ligne étant moins chers que les bureaux de change physique et les banques traditionnelles, suisses, françaises ou européennes. A titre d’exemple, pour un salaire moyen de 5’000 francs suisses changé tous les mois, passer par un service spécialisé en ligne vous permet d’économiser sur l’année environ 500 euros en frais de change par rapport à une banque.

  • Optimisez vos dépenses en matière de change

    Il existe plusieurs manières de réduire ses frais bancaires en général et ses frais de change en particulier quand on est frontalier ou expatrié. Suivez ce lien, nous vous donnons des conseils sur la manière d'alléger ses frais bancaires quand on est frontalier.

Dernier jour pour s'inscrire !

Masterclass "Emploi en Suisse"

Retour haut de page