Le bilan de compétences

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Publicité

    Faire un bilan de compétences, c’est faire le point sur ce qu’on sait faire, c’est déterminer nos différents savoirs-faire (par exemple le fait qu’on maîtrise l’allemand ou l’anglais, ou qu’on sache programmer avec tel ou tel langage informatique) et savoirs-être (par exemple notre capacité à écouter les autres ou à travailler en équipe).

    Le bilan de compétences est très souvent le parent pauvre de la recherche d’emploi. Et les candidats ont torts de ne pas apporter plus d’intérêt à cette phase préparatoire, car le bilan de compétences est à la base de pratiquement toute la démarche de recherche d’emploi.

    Utilité d’un bilan de compétences

    Pour illustrer l’utilité du bilan de compétences, je vous propose cette image : imaginons que vous vous trouviez dans la capitale d’un pays étranger que vous ne connaissez pas et que vous souhaitez visiter les principales attractions de cette ville. Pour que cela soit possible, il faut :

    1. que vous sachiez où vous êtes actuellement (et que vous puissiez vous orienter sur une carte)
    2. que vous sachiez où vous voulez aller (il est indispensable de connaître l’existence des endroits à visiter avant de s’y rendre)
    3. que vous sachiez par quel moyen vous y rendre (en bus ? en voiture ? à pied…)

    Établir son bilan de compétence, c’est finalement répondre à ces 3 questions pour votre parcours professionnel.

    Fonctionnement du bilan de compétences

    La détermination d’un bilan de compétence s’articule en plusieurs phases :

    1 – Faire le point sur son parcours

    Il s’agit ici de prendre du recul sur votre parcours et d’identifier les itinéraires, les chemins de traverse, les difficultés que vous avez rencontrés, avec pour objectif, si possible, d’en dégager un sens. Parfois, nous sommes parfaitement cohérents, inscrits dans une filière tracée d’avance, de nos choix de formation aux différentes étapes de notre carrière. Dans d’autres cas, nous sommes moins cohérents et reconstruire le sens de nos choix professionnels demande plus d’efforts.

    2 – Identifier ses compétences

    Une compétence se traduit par la capacité à produire un résultat en combinant différents savoirs :

    • les savoirs (les connaissances théoriques dont vous disposez sur un sujet donné et issues d’une formation ou d’une expérience pratique),
    • le savoir-faire (c’est par exemple la maîtrise du geste, le « coup de main », cette notion recouvre votre capacité à réaliser une tâche de façon autonome),
    • le savoir-être (le fait d’adopter le bon mode émotionnel et relationnel dans une situation professionnelle donnée),
    • le savoir-devenir (votre capacité d’adaptation ou capacité à actualiser vos autres savoirs et à les recombiner entre eux pour faire émerger de nouvelles aptitudes plus adaptées à votre environnement) d’une façon adaptée au contexte.

    3 – Réfléchir sur ses valeurs

    La vie professionnelle n’est pas faite que d’objectifs, de projets et de compétences.
    C’est aussi le reflet de vos valeurs, de vos combats, de vos croyances. Il est utile de faire le point sur ces dimensions pour que vous puissiez bâtir un projet qui vous ressemble, de sorte à identifier les contextes professionnels qui vous correspondent le mieux.

    4 – Chercher du feedback

    Une fois les trois première étapes achevées, votre bilan prend forme. Mais il faut à présent confronter ce que vous avez pu élaborer au monde extérieur (votre entourage, vos amis…).
    Dans cette phase, vous devrez vous poser les questions suivantes :

    • Ont-ils une idée claire de votre « étiquette » professionnelle ? Celle-ci correspond-elle à l’idée que vous vous en faites ?
    • Sont-ils conscients de vos compétences ?
    • Ont-ils quelque chose à vous apprendre sur vos limites ?
    • Comment vous voient-ils vous développer dans les années à venir ?

    Il est possible que leur point de vue rejoigne le vôtre, mais il peut aussi être passablement différent. Quelles que soient les réponses collectées, elles vous aideront à mesurer l’impact que vous avez sur autrui, donc à vous préparer mieux pour la suite de vos recherches d’emploi.
    Retrouvez dans le guide « Décrocher un emploi en Suisse » notre méthode détaillée qui vous permettra d’établir votre bilan de compétences.

    Scala Wells

    Sponsors

    Retour haut de page