La lettre de motivation

 

Lettre de motivation en Suisse

Ecrire une lettre de motivation suisse est probablement l’un des exercices les plus redoutés par les candidats… et est souvent mal maîtrisée. Cette lettre de motivation est presque systématiquement demandée (même si elle n’est pas toujours lue par les recruteurs à réception), et est indispensable pour postuler et trouver un emploi en Suisse. La lettre de motivation fait partie des documents à joindre obligatoirement à votre dossier de candidature.

Les méthodes de recrutement étant différentes d’un pays à l’autre, nous vous proposons ici de voir l’essentiel à savoir sur la rédaction d’une  lettre de motivation suisse.

La lettre de motivation en Suisse : à quoi elle sert, et son objectif

La lettre de motivation vous permet de faire le lien entre votre CV (qui représente votre passé professionnel et qui doit être plus complet que votre lettre de motivation) et les projets futurs de l’entreprise pour laquelle vous postulez. La lettre de motivation donne un éclairage de votre parcours, ce qui va notamment permettre au recruteur de comprendre en quoi votre candidature le concerne.

Il vous incombe d’indiquer dans votre lettre de motivation suisse les informations que vous jugez intéressantes de communiquer au recruteur. C’est à vous de guider le recruteur dans sa lecture, par la sélection des informations que vous jugez utile pour sa compréhension de votre candidature. Le choix des informations que vous intègrerez dans votre lettre de motivation dépend de l’entreprise à laquelle vous écrirez : pour vous donner les meilleures chances, il faut idéalement écrire une lettre de motivation différente pour chaque postulation.

L’objectif de la lettre de motivation suisse est le même que celui du CV : vous aider à décrocher un entretien.

Une lettre de motivation qui doit percuter rapidement

Pour être efficace, une lettre de motivation suisse doit capter l’attention du recruteur le plus rapidement possible. Pour cela, vous devez notamment rentrer très rapidement dans le cœur du sujet dès les premières lignes, et éviter d’être « fade » ou approximatif. Pour y arriver, il est indispensable d’avoir suffisamment de matière et d’informations sur l’entreprise, le secteur d’activité et d’avoir fait une veille et une recherche sérieuses.

Organisation d’une lettre de motivation suisse

Dans sa construction, la lettre de motivation suisse est assez « standard » (en comparaison de ce qui peut se faire dans d’autres pays européens,et notamment la France), contrairement au CV suisse qui possède de nombreuses spécificités.

En général, on trouve les « blocs » suivants : informations personnelles, adresse du destinataire, date, objet de la lettre, le corps de la lettre, l’incitation à se rencontrer, la formule de politesse, la signature, la mention des annexes et des pièces jointes.

Le plus difficile à réaliser est bien le corps de la lettre de motivation, qui doit être personnalisé et structuré. Vous trouverez ci-dessous une proposition d’organisation du corps de la lettre :

  1. Expliquez en quoi l’entreprise vous intéresse (et pourquoi elle en particulier)
  2. Expliquez ce que vous pourrez apporter à l’entreprise
  3. Expliquez ce que vous et l’entreprise pourriez faire ensemble

Les deux premiers paragraphes peuvent être intervertis.

Chacun de ces paragraphes répond à une certaine logique, a un but précis, et dépend du type de candidature (réponse à une annonce ou spontanée). Il existe de nombreuses méthodes pour rédiger ces paragraphes.

Les candidats qui souhaitent des informations plus précises sur la structure détaillée de la lettre (bloc identité, objet etc…) peuvent consulter la page qui décrit la structure d’une lettre de motivation en Suisse.

 

Quelques conseils de 1er niveau pour rédiger votre lettre de motivation

  • En Suisse on est pragmatique et concret, alors tentez de l’être également dans les documents que vous rédigerez : privilégiez par exemple les réalisations concrètes, plutôt que la « théorie » ou les concepts, et donnez des exemples dans votre lettre de motivation suisse.
  • Rédiger une lettre de motivation ou un CV prend du temps. Par exemple, passer une demi-journée pour une lettre de motivation adressée à une entreprise pour laquelle vous voulez soigner votre candidature n’est pas rare.
  • L’objectif de la lettre de motivation suisse est le même que celui du CV : décrocher un entretien, donner envie au recruteur de vous rencontrer. Cela signifie donc qu’il ne faut pas trop en dire, car en donnant trop de détails vous prenez le risque que le recruteur ne voit pas ce qui est important. Une fois en entretien, vous aurez bien le temps de dire tout ce que vous voulez dire…

Consultez également nos 7 conseils pour la rédaction d’une lettre de motivation en Suisse ou alors la vidéo d’une conférence que j’ai animée en 2011 et qui a conservé tout son sens encore aujourd’hui.

Liens et publications externes à consulter