Accueil > Actualité en Suisse > Le chômage augmente en Suisse (3,3%) en décembre 2011

Le chômage augmente en Suisse (3,3%) en décembre 2011

Les derniers chiffres du chômage en Suisse pour le mois de décembre 2011 font état d’une augmentation de 0,2 points, le chômage s’établissant à 3,3%. Toutefois, si on compare ces chiffres à ceux du même mois de l’année précédente, le chômage a toute de même baissé de plus de 12%. Au final, à la fin de l’année, on comptait en Suisse plus de 130 600 personnes au chômage.

Analyse du chômage au cours de l’année 2011

Les situations de crises mondiales de 2011, et le franc suisse fort qui a pénalisé les exportations suisses n’ont pas eu le dessus et n’ont pas eu beaucoup d’impact sur le chômage en Suisse. Toutefois, depuis le mois d’août, la tendance du chômage est à la hausse, mais dans des proportions raisonnables, puisqu’au final, si 20 000 personnes ont perdu leur emploi au cours du 2nd semestre, 40 000 en ont retrouvé un au 1er. C’est surtout en novembre et en décembre que le chômage a remonté fortement, les chiffres ayant été probablement aggravés par la fin des activités saisonnières.
Sur l’ensemble de l’année 2011, le taux de chômage moyen aura été de 3,1% (contre 3,9% en 2010) et est l’un des meilleurs résultats connus par le pays depuis 2002.

Répartition du chômage par âge en décembre 2011

Ce sont les 20-24 ans qui sont le plus touchés, avec un taux de chômage de 4,3%. Viennent ensuite les 25-29 ans, avec 4,1%. Les 55-59 ans ne sont que 2,9% à être au chômage, et les 60 ans et plus 2,9%. Mis à part les jeunes, les autres tranches d’âge sont touchées par le chômage de manière relativement uniforme, les taux allant de 2,9% pour les 35-39 ans à 3,5% pour les 30-34 ans.

Les étrangers sont les plus touchés par le chômage en Suisse

5,9% d’étrangers sont au chômage en Suisse, contre 3,3% de Suisses uniquement : c’est un fait, les étrangers sont beaucoup plus touchés que les Suisses par le chômage.
Du point de vue de la répartition hommes / femmes, il semblerait que les hommes soient légèrement plus touchés par le chômage que les femmes.

Le chômage : répartition par canton en décembre 2011

Mis à part 2 cantons, tous les cantons ont vu leur taux de chômage augmenter, parfois de manière très significative comme le canton du Valais dont le taux de chômage a augmenté de 1,4% d'un mois à l'autre (alors que pour la plupart des cantons, l'augmentation ne dépasse pas 0,3%).

Genève 5.7 +0.1%
Vaud 5.3 +0.3%
Valais 5.3 +1.4%
Tessin 5.1 +0.3%
Neuchâtel 4.8 +0.3%
Bâle-Ville 3.5 +0.1%
Jura 3.4 +0.3%
Moyenne Suisse 3.3 +0.2%
Zurich 3.2 +0.2%
Argovie 3.1 +0.2%
Bâle-Campagne 2.9 +0.1%
Fribourg 2.9 +0.3%
Soleure 2.7 +0.2%
Saint-Gall 2.6 +0.2%
Schaffhouse 2.6 +0.3%
Glaris 2.5 +0.3%
Thurgovie 2.4 +0.2%
Lucerne 2.3 +0.2%
Berne 2.3 +0.2%
Zoug 2.2 +0.2%
Grisons 1.9 -0.1%
Schwytz 1.8 +0.2%
Uri 1.6 -0.1%
Appenzell Rh.-Ext. 1.4 +0.2%
Appenzell Rh.-Int. 1.2 +0.2%
Obwald 1.2 +0.1%
Nidwald 1.0 -

Source : SECO (Secrétariat d'Etat à l'Economie)

source : la situation sur le marché du travail en décembre 2011 (SECO)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page