Accueil > Actualité en Suisse > Assurance santé en Suisse : que faire face à des prix élevés ?

Assurance santé en Suisse : que faire face à des prix élevés ?

En Suisse, les prix des assurances maladie obligatoires (ou
assurances de base LAMal) sont fixés chaque année par les différentes
caisses maladie. Avant diffusion au grand public, les caisses
transmettent leurs proposition à la Confédération, qui avalise (ou
pas).

La semaine passée, les tarifs d’assurance santé LAMal ont donc été publiés, et ils sont très élevés (en moyenne, l’augmentation est de 8,7%, certains cantons ayant une augmentation de près de 15%).

Les prix sont fixés notamment en fonction des réserves des
caisses maladies. Or, les réserves de certaines caisses sont si basses
que certaines d’entre-elles devront très probablement augmenter leurs
tarifs en cours d’année.

D’après le journal Sonntag, le risque qu’une telle augmentation « intermédiaire »
arrive est important. Cette augmentation devrait par ailleurs être plus
élevées que celle observée entre 2008 et 2009, ce qui laisse présager le pire étant donné que les augmentations ont déjà été importantes d’une année à l’autre.

Les travailleurs étrangers, pour la plupart, doivent obligatoirement souscrire au régime suisse

 

Les travailleurs étrangers qui résident en Suisse n’ont pas
d’autre choix que de souscrire au régime suisse d’assurance maladie
qui, comme son nom l’indique, est obligatoire.

Cependant, il
existe certaines situations pour lesquelles il est possible de
s’assurer avec une autre assurance, en particulier une assurance
internationale (du type CFE
pour les Français). Les exemptions ne sont font notamment que dans le
cas de personnes ayant une santé fragile (comme par exemple une
pathologie qui nécessite des soins à vie) et pour lesquels une
souscription au régime d’assurance suisse serait financièrement très
lourde à supporter, notamment du fait des assurance complémentaires en
Suisse qui sont de droit privé et qui pratiquent des tarifs non
réglementés. Les solutions pour souscrire une assurance la moins chère
possible sont donc très minces.

Enfin, il est possible de
souscrire une assurance internationale, mais elle sera forcément en
plus d’une assurance maladie obligatoire en Susise. Or, les tarifs
d’assurance comme la CFE sont fonction des revenus, et nécessitent par
ailleurs une complémentaire parfois coûteuse.

 

L’assurance obligatoire en Suisse : il faut choisir la moins coûteuse

 

L’assurance santé obligatoire en Suisse est réglementée (les
prestations et couvertures sont définies dans la loi), il est donc
primordial de choisir la moins coûteuse. Il est également recommandé de
bien adapter son niveau de franchise à son état de santé et ses dépenses estimées, mais également de souscrire des modèles d’assurance qui vous permettront, sur la base de quelques « contraintes », de réduire légèrement votre prime.

Vous trouverez de nombreux conseils sur notre page « Assurance santé en Suisse pour les résidents « .

 

L’avenir de l’assurance santé en Suisse

 

La population suisse est vieillissante, bien que les
travailleurs étrangers (20% de la population) rajeunisse la moyenne
d’âge. Il est donc assez probable que les tarifs d’assurance empirent
d’année en année si rien n’est fait. Il y a quelques années, le peuple
suisse avajt refusé par référendum la mise en place d’un système
centralisé de caisse maladie.

 

Pour en savoir plus : retrouvez également notre service gratuit de demande de devis santé .

news – lundi 5 octobre 2009

 

David Talerman

Spécialiste de l'expatriation et de l'emploi en Suisse, je suis l'auteur du livre Travailler et Vivre en Suisse. Suivez-moi sur Instagram, LinkedIn, Facebook. Suivez notre actualité grâce à notre newsletter.

2 réflexions sur “Assurance santé en Suisse : que faire face à des prix élevés ?”

  1. je suis francais et je rentre en suisse le 03 juillet 2012 j ai annule mon assurance en suisse pour une assurance frontaliere la tous va bien mais j ai un leasing sur ma voiture mais ma banque en france me reprend mon pret mais comment dois je faire pour la ramener quelle sont les formalites sachant que ca fait parti de mon demenagement merci de me repondre

    1. Bonjour,

      Sincèrement, je ne sais pas car par définition, en voiture en leasing n’est pas votre propriété… Rapprochez-vous de la société qui vous a fait le leasing, mais pour moi vous ne pourrez pas l’importer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scala Wells

Sponsors

Retour haut de page