Taux de chômage en Suisse : 2,8% en juin 2011

Le chômage en Suisse continue encore sa baisse, entamée depuis plusieurs mois. En juin 2011, le taux de chômage en Suisse était de 2,8%, avec toutefois des inégalités selon les cantons (le canton qui possède le taux de chômage le plus élevé de Suisse est Genève, avec 5,8%, et 2 cantons se partage le taux de chômage le plus faible avec 0,7%, les cantons de Nidwald et d’Appenzell Rhodes intérieures).

On compte un peu plus de 165 700 personnes inscrites au chômage en juin 2011, ce qui représente tout de même une différence de 20% par rapport au mois de juin de l’année dernière.

Le nombre de places libres, statistiques annoncées par les ORP (Offices Régionaux de Placement), atteint presque 21 200, et est en baisse par rapport au mois précédent.

Enfin, le chômage des jeunes est en baisse de près de 6% par rapport au mois précédent, et de plus de 34% par rapport à juin 2010.

Répartition du chômage par canton

Le chômage reste toujours plus important en Suisse romande qu’en Suisse alémanique. Hormis un canton, tous ont vu leur taux de chôamge stagner ou baisser entre le mois de mai et le mois de juin 2011.

Toutefois, des taux de chômage très bas ne sont pas toujours très bon signe sur le plan économique car cela signifie que les entreprises ont peu d’alternatives pour recruter du personnel. Pour mémoire, 4 cantons ont un taux de chômage inférieur ou égal à 1%.

CantonTaux de chômage Variation / mois précédent
Genève5.8-0.2%
Neuchâtel4.5-0.1%
Vaud4.5-0.1%
Tessin3.9-0.1%
Bâle-Ville3.3-
Jura3.0-0.1%
Valais3.0-0.3%
Zurich2.9-
Moyenne Suisse 2.8-0.1%
Argovie2.7-0.1%
Bâle-Campagne2.7-0.1%
Soleure2.3-0.3%
Fribourg2.3-
Thurgovie2.1-0.1%
Saint-Gall2.1-0.1%
Schaffhouse2.1-
Zoug1.9-
Lucerne1.8-0.1%
Berne1.8-0.1%
Glaris1.7-0.1%
Grisons1.3-0.6%
Schwytz1.4-0.1%
Appenzell Rh.-Ext.1.3-0.1%
Uri1.0-0.1%
Nidwald0.8-
Obwald0.7-
Appenzell Rh.-Int.0.7+0.1%

Taux de chômage par secteur d’activité

Parmi les principaux secteurs d’activité, ceux qui ont le plus bénéficié d’une baisse de leur taux de chômage sont les suivants :

  • Hôtellerie et restauration : -9,4% (ce qui est notamment dû à un effet saisonnier)
  • Métallurgie, produits métalliques : -6,3%

Chômage par classe d’âge

Le taux de chômage varie également selon les classes d’âges. Les 2 classes d’âge les plus touchées par le chômage sont les 60 ans et plus, avec 3,6%, et les 25-29 ans, avec 3,4%.

Les personnes qui sont le plus au chômage sont des spécialistes

Alors même que beaucoup d’entreprises suisses sont en recherche constante de spécialistes, on constate que les personnes inscrites au chômage sont pour la plupart justement des spécialistes (les spécialistes représentent plus de 62% des chômeurs). Les cadres ne représentent pour leur part que 5,8% des chômeurs inscrits.

Source : SECO – la situation sur le marché du travail en juin 2011 (pdf)

4ème édition de Travailler et vivre en Suisse
A propos David Talerman

Spécialiste de l'expatriation et de l'emploi en Suisse, auteur du livre Travailler et Vivre en Suisse, co-auteur de Décrocher un emploi en Suisse.
Suivez notre actualité grâce à notre newsletter.
Suivez-moi sur @Expatwire, Facebook, Google.

Commentaires

  1. Christine TUR a écrit:

    Bonjour Monsieur, le taux de chômage Suisse est impressionnant. Peut-on en déduire que trouver un emploi en Suisse est assez « facile » ? Je suis française, je suis intéressée par ce pays. Je recherche un emploi dans le domaine de la Gestion du Personnel/ RH. J’ai 6 ans d’expérience. Est-ce possible de trouver un emploi dans ce domaine, le droit social français et Suisse étant différent, les employeurs sont-ils ouvert ? En vous remerciant pour votre article. Cordialement.