Accueil > Actualité en Suisse > La place financière genevoise souffre

La place financière genevoise souffre

L’UBS est finalement plus durement touchée que prévu. Ce sont environ 8 000 collaborateurs qui seront remerciés dans le monde (contre 5 000 annoncés quelques mois auparavant ), dont environ 1 000 en Suisse.

L’activité de gestion de fortune semble particulièrement touchée, avec une rentabilité en forte chute. Or, sachant que 95% des postes à Genève de l’UBS sont en relation avec cette activité, les professionnels du secteurs ont du souci à se faire.

Alors que la fortune des clients gérée par l’UBS a été réduite d’un tiers, seuls 3% des effectifs du secteur ont été réduit : les spécialistes s’attendent donc à un réajustement difficile.

Les autres établissements bancaires connaissent également des difficultés à Genève : fin février, plus de 750 employés de banque étaient au chômage, soit une hausse de 60%. Par ailleurs, il est fort probable que le secteur va probablement se restructurer, certaines banques privées devraient ainsi être rachetées.

source : Tribune de Genève

Voir également nos rubriques « Banques en Suisse  » et  « Chômage en Suisse « 

David Talerman

Spécialiste de l'expatriation et de l'emploi en Suisse, je suis l'auteur du livre Travailler et Vivre en Suisse. Suivez-moi sur Instagram, LinkedIn, Facebook. Suivez notre actualité grâce à notre newsletter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scala Wells

Sponsors

Retour haut de page