Nombre de pages pour un CV suisse

 

Nombre de pages dans le CV suisse

Le CV suisse est spécifique et beaucoup de candidats ne sont pas au clair sur le nombre de pages qu’un CV doit idéalement avoir.

Contrairement à certains pays, le CV en Suisse peut inclure plusieurs pages. Voilà pour l’usage. Mais attention : un CV long n’est pas forcément la solution la plus efficace. Pour ajouter de la difficulté, certains recruteurs voudront recevoir un dossier de candidature avec un CV très complet, d’autres seront rebutés. Il n’y a donc pas de règle établie. Voici donc quelques points de repère pour y voir plus clair.

Indispensable pour la rédaction de votre CV : Rédigez un CV très pro et évitez la disqualification avec notre e-book gratuit « CV en Suisse : les 5 erreurs à éviter ». Téléchargez le !

La longueur du CV en Suisse dépend de votre expérience…

Même s’il est toujours difficile, quand on parle de CV, de proposer une règle universelle, voici toutefois une règle simple :

  • Vous avez moins de 5 ans d’expérience : votre CV devra idéalement tenir sur une page
  • Vous avez entre 5 et 10 ans d’expérience : votre CV devra idéalement tenir sur 2 pages au maximum (3 si vous utilisez une page de garde)
  • Vous avez plus de 10 ans d’expérience : votre CV devra idéalement tenir sur 3 pages au maximum (4 si vous utilisez une page de garde)

Attention : nous ne sommes pas des adepte des CV courts, et cette règle n’est de loin pas universelle. Nous n’aimons en effet pas beaucoup les CV trop longs, et à partir de 3 pages, si le CV n’est pas parfaitement organisé, on s’y perd. Et les recruteurs n’aiment pas ça, et n’aiment pas en général les CV trop longs.

Vous aurez également noté que la notion « au maximum » : selon ce que vous avez à dire, selon votre profil, vous pourrez écrire un CV plus court, même si vous pourriez en écrire un de 4 pages dans le cas où vous êtes un professionnel expérimenté.

…Et il dépend aussi du caractère technique de votre profession

Les professionnels ayant un profil technique (par exemple les ingénieurs, certains professionnels de la Santé, les informaticiens…) auront en général intérêt à détailler leurs domaines de compétences dans leur CV, ce qui forcément l’allongera. On peut ainsi déterminer que pour un CV technique, il faut ajouter environ 1/2 à 1 page de plus sur le calcul proposé ci-dessus.

5 bonnes raisons de faire un CV suisse pas trop long

Pas tout à fait convaincu de raccourcir votre CV ? Voici quelques raisons supplémentaires qui militent pour un CV court (du moins pas trop long) :

  1. Si vous êtes dans un secteur très concurrentiel, où les candidats sont nombreux, les recruteurs chercheront non pas spontanément à sélectionner les bons CV mais plutôt à écarter ceux qui ne vont pas (mode élimination). Un CV trop long peut être un facteur d’élimination.
  2. Votre CV tombera entre les mains de plusieurs personnes. Les professionnels RH prendront éventuellement le temps de le regarder (et encore). Le professionnel business (votre potentiel supérieur) appréciera un CV pas trop long, et s’il l’est, il devra être parfaitement organisé. Si votre CV doit passer entre les mains d’un membre de la Direction générale (ce qui peut être le cas de nombreux cadres ou cadres supérieurs), un CV trop long posera un problème à ces profils très intuitifs qui veulent les informations essentielles.
  3. Un CV trop long risque de dissoudre l’efficacité de votre démarche : plus vous en mettez, moins les recruteurs ont de chance de tomber sur les informations importantes.
  4. En Suisse, on trouve de nombreux profils d’entreprises et de recruteurs : entre une multinationale, une grande entreprise suisse, une PME ou une entreprise française implantée en Suisse, les attentes ne seront pas les mêmes sur le CV, et certains recruteurs sanctionneront durement des CV trop longs (ce qui peut notamment être le cas des recruteurs français, de plus en plus présents dans le canton de Genève).
  5. Pour vous même, le fait de faire un CV court va vous obliger à rechercher dans votre profil l’essentiel, ce qui intéresse vraiment le recruteur. Et comme je le dis souvent, le CV doit contenir uniquement ce qui est intéressant pour l’entreprise, le reste est à garder pour vous.

Ce que les recruteurs suisses pensent du nombre de pages d’un CV

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les recruteurs suisses ne sont pas tous du même avis dès lors qu’on parle du nombre de pages d’un CV en Suisse. En regardant cette discussion sur LinkedIn, vous comprendrez immédiatement la difficulté à laquelle sont confrontés les candidats quand il s’agit de choisir le nombre de pages dans son CV en Suisse…

Pour être certain(e) d’avoir le bon nombre de pages dans son CV

Selon votre profil, notre système expert « Swiss CV tester » déterminera le nombre de pages qu’il vous faut pour une recherche d’emploi en Suisse, ainsi que des conseils sur l’organisation de votre CV. Cet outil fait partie de notre service « Quick Start CV« , qui donne accès à des ressources dans un espace Premium.