Accueil > Assurances > Assurance maladie en Suisse : un comparateur indépendant à consulter

Assurance maladie en Suisse : un comparateur indépendant à consulter

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Pendant des années, les consommateurs qui souhaitaient comparer les offres d’assurance maladie obligatoire (LAMal) sur Internet n’avaient pas beaucoup de choix et devaient forcément passer par des sites commerciaux de comparateurs d’assurance maladie.

    Le sens de cet article n’est bien sûr pas de jeter l’opprobre sur les comparateurs mais d’informer les internautes qu’il nous semble préférable, pour de nombreuses raisons exposées dans l’article, de passer par le comparateur officiel www.priminfo.ch.  Nous précisons que nous ne faisons que prolonger un choix que nous avions déjà pris et assumé depuis longtemps, car nous n’avons jamais souhaité faire la promotion de ces sites sur Travailler-en-Suisse.ch.

    Certains comparateurs d’assurance ont berné les internautes

    Certains de ces sites de comparaison d’assurance maladie, devenus quasiment incontournables, ont mis en place pendant plusieurs années, avec la complicité des caisses maladie, un système très astucieux : pour certains clients estimés à risque (des clients âgés  par exemple), certains de ces comparateurs filtraient les offres des caisses maladie. Du coup, les internautes avaient accès à une palette d’offres d’assurances qui n’était pas complète et qui étaient moins intéressantes que celles auxquelles ils auraient pu prétendre.

    Les caisses maladie payaient aux comparateurs pour ces prestations : non seulement elles payaient les comparateurs pour l’apport d’affaires (ce qui est, dans un système « régulier », normal), mais elles les payaient également pour qu’ils filtrent les informations aux internautes. Cette pratique discriminante a été dénoncée par Didier Burkhalter, le Conseiller fédéral, et par les associations de consommateurs (Bon à savoir, Tout compte fait, K-Tipp, Gesundheitstipp principalement).

    Des comparateurs soupçonnés de faire augmenter les primes

    Il y a quelques années déjà, les comparateurs ont été jugés responsables de l’augmentation des prix de l’assurance maladie. Selon l’Office Fédéral de la Santé Publique, les caisses maladies versaient aux comparateurs jusqu’à 16 millions de francs par an, somme qui était d’une manière ou d’une autre répercutée sur les assurés. Avec cette affaire, on sait à présent que ce montant était probablement plus important encore.

    La Confédération sort www.priminfo.ch

    Les associations de consommateurs, qui avaient déjà observé des cas suspicieux depuis plusieurs années, ont mis en place leurs propres comparateurs depuis quelques temps déjà, et redirigent depuis peu leurs internautes vers le site officiel de l’OFSP.

    Depuis quelques jours, la Confédération a en effet sorti www.priminfo.ch, le 1er et unique site comparateur d’assurance maladie jugé neutre et fiable. Chez Travailler-en-Suisse.ch, nous recommandons fortement aux internautes d’utiliser prioritairement ce comparateur est d’abandonner l’utilisation des comparateurs commerciaux.

    Avec ce site, vous pourrez sélectionner en toute confiance vos assurances, et contacter les caisses pour une demande de devis.

    Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter cet article de l’excellent site Bon à savoir, ainsi que la déclaration officielle de Didier Burkhalter concerant le lancement du comparateur www.priminfo.ch.

    Rubrique

    David Talerman

    Spécialiste de l'expatriation et de l'emploi en Suisse, je suis l'auteur du livre Travailler et Vivre en Suisse. Suivez-moi sur Instagram, LinkedIn, Facebook. Suivez notre actualité grâce à notre newsletter.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Scala Wells

    Sponsors

    Retour haut de page