Accueil > Actualité en Suisse > Perspectives d’emploi en Suisse au 2ème trimestre 2010

Perspectives d’emploi en Suisse au 2ème trimestre 2010

Selon l’étude Manpower sur les perspectives d’emploi au 2ème trimestre 2010, menée auprès de 750 entreprises suisses, les employeurs suisses restent réservés quant aux perspectives de recrutement à court terme.

Pas d’augmentation des effectifs au cours du prochain trimestre

  • 9% des sociétés suisses interrogées prévoient une augmentation de leurs effectifs
  • 4% prévoient une baisse
  • 86% ne prévoient aucun changement

La prévision nette d’emploi pour la Suisse est de 5% (contre 4% le trimestre précédent). Si on compare ces chiffres par rapport à l’année dernière, on observe une baisse de 2%.

La Suisse orientale et la Suisse centrale sont les régions potentiellement les plus dynamiques pour l’emploi le trimestre prochain

Les prévisions d’emploi par région sont les suivantes :

  • Région lémanique (Genève, Vaud, Valais) : -1%
  • Espace Mittelland : 0%
  • Suisse centrale : +1%
  • Suisse du Nord-Ouest : 0%
  • Suisse orientale : +12%
  • Zurich : -3%
  • Tessin : -2%

La Suisse orientale (cantons de Appenzell Rhodes-Extérieures, Appenzell Rhodes-Intérieures, Thurgovie, Schaffhouse, Glaris, Saint-Gall) possède les meilleures perspectives, très loin devant la Suisse centrale.

Les autres régions ont des perspectives soit nulles, soit négatives (dans 4 régions interrogées, les sociétés interrogées anticipent une baisse de leurs effectifs). La Suisse orientale a donc complètement inversé la tendance du trimestre précédent.

Des intentions de recrutement qui sont positives pour 6 secteurs d’activité sur 10

Les secteurs qui vont créer le plus d’emplois au 2ème trimestre 2010

Activités financières, assurance,immobilier et services aux entreprises : les employeurs de ce secteur sont les plus optimistes et prévoient une augmentation nette d’emploi de 12%. Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, le secteur bancaire n’a que peu souffert de la crise, à l’exception de l’UBS et du Crédit Suisse début 2009. Le taux de chômage du secteur est faible (moins de 4%).

Services publics et sociaux : dans ce secteur, les entreprises / administrations suisses interrogées prévoient une augmentation nette des effectifs de 9%.

Hôtellerie et restauration : la prévision nette d’emploi pour ce secteur est de +3%. Ce secteur a été un de ceux qui a le plus souffert de la crise (le taux de chômage du secteur était en février 2010 de plus de 9% d’après la dernière étude officielle du SECO sur les chiffres du chômage de janvier 2010 ). Les perspectives semblent toutefois légèrement meilleures pour l’hôtellerie que pour la restauration.

Les secteurs qui vont le plus détruire d’emplois au 2ème trimestre 2010

Le secteur de l’énergie (eau, électricité, gaz et eau) est le plus pessimiste avec une réduction nette d’emplois de 11%. D’après les analystes, c’est son plus mauvais résultat depuis la création de l’étude en 2005.

Même chose pour l’industrie manufacturière, avec une prévision de destruction d’emplois de 11%.

Cette étude concerne indifféremment les travailleurs locaux (suisses et étrangers), ainsi que les résidents et frontaliers.

Télécharger l’étude Manpower (format pdf)

David Talerman

Spécialiste de l'expatriation et de l'emploi en Suisse, je suis l'auteur du livre Travailler et Vivre en Suisse. Suivez-moi sur Instagram, LinkedIn, Facebook. Suivez notre actualité grâce à notre newsletter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scala Wells

Sponsors

Retour haut de page