Assurance santé frontaliers en Suisse

Assurance frontalier en Suisse : comment choisir le meilleur régime, et comment savoir si une offre est adaptée ?

L’assurance santé pour les frontaliers en Suisse est un sujet sensible pour lequel il vaut mieux ne pas se tromper tant les conséquences peuvent être importantes. Nous vous proposons dans un premier temps de bien comprendre le fonctionnement de ces assurances frontalier, pour que vous puissiez faire le bon choix, entre les 2 régimes d’assurance frontalier possibles. Il nous a également semblé important de vous présenter ces régimes d’assurance : l’assurance santé privé (qui ne peut plus être souscrite depuis le 1er juin 2014 mais qui concerne encore certains frontalier jusqu’à échéance du contrat), la LAMal pour frontalier et la CMU.

Assurance maladie frontalier : où en sommes-nous ?
Assurance santé frontaliers en Suisse : pourquoi c’est obligatoire
Les assurances maladie privées pour les frontaliers en Suisse
Le régime suisse pour les frontaliers : la LAMal
La Couverture Maladie Universelle (CMU)
Demandez un devis gratuit pour une assurance maladie pour frontaliers : pratique, gratuit et indépendant

Assurance maladie frontalier : où en sommes-nous ?

L’actualité est mouvementée pour l’assurance maladie frontalier, avec la confirmation par le Gouvernement de la suppression du régime privé d’assurance frontalier. Voici, en quelques lignes, où nous en sommes :

Début octobre le Gouvernement confirme aux associations de frontaliers la fin du régime privé frontalier , adopté par 90% des frontaliers. A partir du 1er juin 2014, tous les frontaliers assurés au régime privé français passeront automatiquement à la CMU pour frontaliers. La prime d’assurance sera alors de 6% du revenu net fiscal du foyer jusqu’en juin 2015, et sera ensuit de 8%. Les nouveaux frontaliers (ceux qui deviendront frontaliers après mai 2014 n’auront plus 3 mais 2 choix d’assurance : LAMal frontalier ou CMU frontaliers. Il ne sera enfin plus possible de souscrire une assurance maladie privée.

Assurance santé frontaliers en Suisse : pourquoi c’est obligatoire

Les travailleurs frontaliers suisses, français ou ressortissants de l’UE devront obligatoirement souscrire une assurance santé car ils ne sont plus couverts par le régime général de la Sécurité sociale française ni par leur mutuelle ou assurance complémentaire en France (ou l’assurance de leur pays d’origine) dès leur premier jour de travail en Suisse.

Cette obligation de s’assurer concerne tous les travailleurs frontaliers, quel que soit leur canton de travail (Genève, Vaud, Neuchâtel, Jura, Zurich…) et leur lieu d’habitation en France (Haute-Savoie, Ain, Doubs, Jura, Haut-Rhin ainsi que tous les départements qui ne sont pas en zone frontalière)

Un frontalier a le choix de s’assurer sous 2 régimes :

Il est conseillé de s’assurer AVANT le premier jour de travail en Suisse.

Les assurances santé privées pour frontaliers en Suisse

 

Il nest plus possible depuis le 1er juin 2014 de souscrire une assurance maladie privée pour frontalier (régime français). Si vous êtes un frontalier déjà assuré sous ce régime, vous basculerez à la CMU à l’échéance de votre contrat.

Le régime suisse d’assurance pour les frontaliers : la LaMal

Le régime suisse LAMal (assurance obligatoire) propose une alternative d’assurance aux travailleurs frontaliers.

Cette assurance leur permet  de bénéficier des soins indifféremment en Suisse et en France. Dans chaque cas, c’est la législation en vigueur dans le pays qui s’applique.

Les assurances maladie obligatoires suisses sont individuelles, et tous les membres de la famille du travailleur frontalier doivent être assurés dans la même caisse d’assurance maladie que lui (sauf les membres de la famille qui sont obligatoirement assurés en France, comme par exemple un conjoint qui travaille en France et qui est donc assuré au Régime général d’assurance maladie en France).

Pour bénéficier des soins en France ou dans un autre pays d’Europe, les travailleurs frontaliers doivent remplir un formulaire E 106 et le remettre au centre de caisse maladie ou d’assurance maladie du pays concerné.

Pour plus d’informations sur le fonctionnement de la LAMal pour frontaliers, nous vous invitons à consulter la page « Assurance maladie pour les résidents en Suisse  » : le fonctionnement est identique, mais il n’est pas possible d’avoir différents niveaux de franchises.

La Couverture Maladie Universelle (CMU) pour frontaliers

La CMU (Couverture Maladie Universelle) propose aux travailleurs frontaliers une couverture des soins qui correspond au Régime général d’assurance maladie français : la couverture est donc limitée.
Vous pouvez bénéficier des soins en Suisse sous certaines conditions. En cas de coup dur ou d’urgence, vous pouvez, sans accord préalable, bénéficier des soins en Suisse. Pour bénéficier d’une couverture santé optimale, vous aurez besoin d’une assurance complémentaire ou d’une mutuelle.

La prime d’assurance est calculée sur la base de votre revenu fiscal de référence. Consultez notre calculateur CMU.

Vous êtes frontalier et recherchez une complémentaire santé pour la CMU ? Demandez conseil à un professionnel, et recevez un devis gratuit .

.

 

Gratuit : demandez un devis pour une complémentaire santé (ou mutuelle) pour frontaliers

Pour un choix en toute objectivité, demandez à un courtier en assurances spécialisé frontaliers de vous conseiller. Il fera pour vous le tour des assurances, vous proposera 3 devis gratuits, et vous conseillera pour choisir la meilleure offre.

Nous mettons à votre disposition un service gratuit de demande de devis qui vous permet d’être conseillé par des professionnels indépendants de l’assurance santé, et de recevoir un devis gratuit.