Accueil > Banques > Banque des frontaliers en Suisse : la solution la moins chère est 100% digitale

Banque des frontaliers en Suisse : la solution la moins chère est 100% digitale

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Publicité

    Un travailleur frontalier en Suisse qui recherche une banque pour frontalier est rapidement confronté à une cascade de questions et de problématiques auxquelles il est parfois difficile de répondre. La problématique principale des frontaliers tourne autour du change de devises et du transfert des fonds depuis la Suisse, souvent synonymes de complexité, d’opacité et de frais.

    L’autre problématique importante, c’est le choix du dispositif bancaire : nous avons recensé pas moins de 6 possibilités différentes de s’organiser sur le plan bancaire quand on est frontalier (une seule banque suisse, une seule banque française, une banque française et une banque suisse, une banque française et un service de change 100% en ligne…)  et chacune possède ses avantages et ses inconvénients.

    Dernière contrainte dont un frontalier devra tenir compte : le coût. Selon le dispositif choisi, les coûts peuvent être importants, car aussi bien côté français en zone frontalière que côté suisse, les frais de gestion de compte sont loin d’être gratuits, et certains dispositifs nécessitent d’avoir une banque en Suisse et une banque en France.

    Nous sommes toujours heureux de  présenter les bons plans et les bons conseils pour réduire ses frais financiers quand on est frontalier. Ici, vous pourrez découvrir les solutions parmi les moins chères, et elles incluent des services qui sont tous 100% digitaux.

    Le combiné gagnant pour les frontaliers : banque française 100% digitale, et service de change suisse de devises en ligne

    Si on ne prend en compte que le coût, le dispositif bancaire qui coûte le moins cher pour un frontalier en Suisse est le suivant :

    • une banque française 100% digitale (Hellobank!, Fortuneo, ING Direct…) qui vous assure des frais de gestion de compte à zéro, et des frais de cartes bancaires également à zéro
    • un service de change de devises en lignes à prendre impérativement en Suisse. Ce type de service permettra aux frontaliers de bénéficier de frais de change très réduits par rapport aux tarifs pratiqués par les banques traditionnelles, suisses ou françaises. L’inscription à ces services est par ailleurs gratuite, et il n’y a pas de frais de gestion de compte.
    • et c’est tout !

    Voici un exemple d’économie pour un frontalier qui veut changer en euros un salaire de CHF 5’000.- tous les mois :

    • sur les frais de compte et de cartes bancaires : si on arrondit, une banque traditionnelle en France et en Suisse va coûter à un frontalier sur ce poste des frais bancaires compris entre 250 et 400 EUR par an (davantage s’il prend une carte premium du type Visa Gold). Avec les banques en ligne : 0.
    • sur les frais de change : un frontalier aura entre 550 EUR et 650 EUR de plus en moyenne dans sa poche par rapport à une banque traditionnelle, en économisant sur les frais de change (ces frais de change sont en moyenne de 1,6% dans les banques traditionnelles, et de 0,5% dans les services de change en ligne, voire moins selon les montants, vous pouvez consulter ce convertisseur de devises EUR CHF pour voir l’économie réalisée).
    • AU TOTAL : avec le dispositif que nous proposons ici (banque 100% en ligne en France + service de change en ligne en Suisse), un frontalier qui change tous  les mois CHF 5’000.-, réalisera a minima une économie de 800 à 1’050 EUR par rapport aux banques traditionnelles, soit une sacrée somme. Il n’aura aucuns frais de gestion de compte ou de carte bancaire, et des frais de change réduits de 70% par rapport aux banques traditionnelles.

    L’astuce qui évite aux frontaliers d’avoir une banque en Suisse : l’IBAN suisse fourni par le service de change en ligne

    Mais comment faire pour se faire virer son salaire en francs suisses sans avoir de banque suisse, dans la mesure où un employeur en Suisse  demandera obligatoirement à son employé frontalier un IBAN suisse (un compte bancaire en Suisse libellé en francs suisses) ?

    La solution très économique (car gratuite !) qui permet d’avoir un IBAN suisse sans avoir de compte en banque en Suisse, c’est le service de change 100% en ligne qui va vous la fournir. En effet, un client frontalier d’un service de change de devises en ligne se verra remettre un IBAN suisse à utiliser lorsqu’il souhaite changer des francs suisses en euros. Il suffira alors au frontalier de remettre une fois pour toutes cet IBAN à son employeur sur lequel il versera son salaire tous les mois. A réception, le service de change en ligne procédera au change, et transfèrera les fonds convertis en euros sur le compte bénéficiaire désigné par le frontalier (la plupart du temps, un compte en euros dans une banque française).

    Important : pour que le dispositif que nous décrivons fonctionne, il est indispensable de choisir un service de change en ligne suisse (car ce sont les seuls qui proposeront un compte en CHF dans une banque suisse). Parmi les « candidats »,  b-sharpe propose selon nous les meilleures garanties et la meilleure sécurité, avec un taux de change EUR CHF qui prend de faibles marges et qui est donc compétitif. Par ailleurs, la Coopérative Migros Genève, qui gère le Change Migros, très présent en Suisse romande (Genève et Vaud), a misé sur cet acteur en rentrant dans le capital de la société b-sharpe. On trouve également un service équivalent comme Wechselstube. Pour plus de détails sur ces services de change en ligne, nous avons rédigé un article « Comment gagner (beaucoup’) sur ses frais de change de devises quand on est frontalier » sur le sujet sur notre blog.

    Les banques en ligne françaises pour les frontaliers : comparatif

    Les frontaliers ayant des besoins bancaires spécifiques, nous avons contacté les banques en ligne françaises 100% digitales et leur avons posé des questions spécifiques aux problématiques des travailleurs frontaliers en Suisse. Nous avons également recensé les principaux coûts à prendre considération, et avons synthétisé tout ceci dans le tableau ci-dessous.

    Boursorama Dépôt de 2500 EUR à faire sur un compte pour l'obtention d'une carte VISA classique pendant les 3 premiers mois (5000 EUR pour une carte VISA premier). Aucun Aucun - Frais de change - Frais de 2% du montant retiré 500 EUR pour démarrer. Pour un revenu de 5'000 EUR par mois versé sur le compte, autorisation de 2'500 EUR accordée Coût du découvert autorisé : 8% Aucun Aucun
    Hello bank! Aucune Aucun 9,50 EUR Pas possible d'envoyer plus de 6'000 EUR. - Frais de change - Frais de 2% du montant retiré, sans minimum. Au maximum 30% du salaire versé sur le compte 28 EUR / an facturé pour l'activation de l'autorisation de découvert Aucun
    Fortuneo Aucune Aucun Aucun - Frais de change - Frais de 2% du montant retiré, sans minimum. 200 EUR pour démarrer. Après 3 mois, augmentation possible jusqu'à 50% du salaire versé sur le compte. Coût du découvert autorisé : 8% Aucun Aucun
    BforBank Aucune Aucun Aucun - Frais de change - Frais de 2% du montant retiré, sans minimum. A l'ouverture, 200 EUR. Après 3 mois, possible de l'augmenter. Aucun détail n'a été communiqué par la banque Aucun Aucun
    ING Direct Aucune Aucun Aucun - Frais de change - Frais de 2% du montant retiré, avec un minimum de 0,50 cents Au maximum 40% du salaire versé sur le compte Aucun Aucun

    Disclaimer : les informations qui figurent dans ce tableau ont été communiquées par les banques en ligne mentionnées.

    On constate que certains acteurs sortent du lot, notamment en proposant des frais à la réception et à l’émission de virements SEPA en euros alors que tous les autres les proposent gratuitement…

    En conclusion

    Avantages

    1. Ce dispositif bancaire, qui consiste à ouvrir un compte dans une banque en ligne 100% digitale et à gérer le change de devises EUR CHF avec un service de change 100% en ligne possède l’avantage d’être le plus économique, et de très loin : selon un exemple déjà donné, pour un frontalier qui procède au virement de 5’000 francs suisses tous les mois et au transfert des euros changés, l’économie par rapport à une banque traditionnelle est de plus de 1’000 EUR. Par rapport aux bureaux de change classiques, l’avantage est aussi très significatif.
    2. Autre avantage non négligeable : un frontalier n’aura pas besoin d’ouvrir de compte dans une banque suisse (exercice qui peut être parfois long et coûteux dans la mesure où certaines banques suisses ne veulent clairement plus des frontaliers, pour des raisons qui leur sont propres, et pratiquent des tarifs parfois prohibitifs).

    Inconvénients

    Bien qu’intéressant financièrement, il y a plusieurs inconvénients à ce dispositif.

    1. Si vous avez des dépenses régulières et conséquentes à faire en Suisse, alors ce dispositif bancaire n’est pas pour vous, car il ne vous permet pas de bénéficier d’un compte en francs suisses. Dès lors, toutes les dépenses que vous pourriez faire en CHF, vous devrez les faire par l’intermédiaire de votre carte bancaire (retrait ou paiement chez les commerçants), et vous vous exposerez dans presque tous les cas aux frais de change et aux frais pratiqués par la banque française et que nous avons détaillés dans le tableau. En revanche, si vous n’avez que quelques dépenses à faire sur place (repas de midi par exemple ou achat de billets de Tramway), l’utilisation des cartes bancaires ne vous coûtera pratiquement rien compte tenu des faibles montants.
    2. Ce dispositif ne vous permet pas d’utiliser un service de garantie de change (service qui vous permet de figer contractuellement le taux de change pour 3, 6 ou 12 mois avec votre banque) et qui peut avoir un intérêt pour votre budget dans la mesure où il le stabilisera (avec une limite dans le temps de 1 an au maximum).
    3. La relation avec un conseiller de clientèle que l’on peut voir physiquement et rencontrer peut apporter d’autres choses que la seule relation à distance que proposent les banques en ligne : en particulier, une banque traditionnelle sera peut être plus en confiance pour vous suivre sur une opération de financement ou un découvert exceptionnel par exemple.

    Au final, le dispositif que nous proposons s’adresse potentiellement à tous les frontaliers. Il y a, à la clé, en moyenne 1’000 EUR à économiser par an, voire plus, ce qui est considérable, si vous en acceptez les inconvénients. Toutefois, si votre compte n’est pas toujours « au carré », ou que vous avez des dépenses régulières et significatives en francs suisses, alors ce dispositif n’est pas pour vous.

    Dans tous les cas, si une banque française 100% en ligne n’est pas adaptée à vos habitudes bancaires, il est toujours possible de choisir le service de change 100% en ligne, en Suisse ou ailleurs, qui vous permettra lui aussi d’économiser beaucoup d’argent sur vos frais de change, et ce pratiquement quel que soit le dispositif bancaire que vous avez choisi.

    Et vous, quel est votre dispositif ? Vous coûte-t-il cher ? En êtes-vous satisfait ?

    Crédit photo : Fotolia © Oleksiy Mark

    Eurex Suisse
    Scala Wells

    Sponsors

    196 réflexions sur “Banque des frontaliers en Suisse : la solution la moins chère est 100% digitale”

    1. J’ai depuis peu arrêté de faire mon change avec le change Migros. Maintenant je le fais depuis mon ordinateur avec b-sharpe et je suis très satisfait de ce service. Certes, le change en € est crédité entre 24-48heure sur mon compte français mais j’y suis gagnant de presque 20-25€ sur une somme de 5000chf changée par rapport à chez Migros. Et sans le risque de porter sur moi mon salaire en cash.

      1. Bonjour Bastien,
        Les bureaux de change ont cette particularité de faire varier leur marge selon l’offre et la demande. Globalement, ils sont moins chers que les banques mais plus que les services de change en ligne. Mais dans certains cas, notamment en janvier 2015, quand il y a foule, certains bureaux de change ont augmenté leurs marges jusqu’à hauteur de celles des banques… Pas bien.

        1. bonjour,
          je travail tres rarement en suisse,quel banque me conseillerez vous pour pouvoir etre payer en franc suisse et rappatrier le tout sur mon compte bancaire (banque populaire) a moindre cout?
          cordialement

          1. Bonjour Khaled,
            Il n’y a pas de banque digitale en Suisse, et pas vraiment de banque « pas chère » pour les frontaliers… Les sociétés spécialisées dans le change de devises en ligne peuvent proposer des IBAN en CHF, sans abonnement. Pour un profil comme le vôtre, c’est parfait !

            1. Bonjour,
              J’aimerais savoir si cela est judicieux de quitter UBS (chez qui je suis actuellement avec le pack frontalier), pour un compte Revolut Metal uniquement (sachant qu’il y a un IBAN Chf pour la réception du salaire chez eux).
              Les frais par mois seront légèrement plus élevé (env14eur pour env10eur chez UBS) mais n’y gagnerai-je pas sur le long terme avec leur taux de change attractif et l’ergonomie de l’app très pratique ?

            2. Bonjour Nicolas,
              Je ne suis pas un fan de Revolut. Je pense qu’il est préférable de privilégier les vrais acteurs locaux autant que possible.
              Compte tenu de la tendance de politique tarifaire de Revolut, à la hausse, on arrive dans des zones où les différences avec les acteurs locaux ne sont pas si importantes, et au moins vous avez un vrai support client.

        2. Bonjour David,
          J’ai également écumer toutes les possibilités pour trouver la plus avantageuse: J’ai un compte Revolut Metal à 13€99 par mois sur lequel je peux changer mon salaire de chf en euros au taux interbancaire. J’ai comparé avec le taux de change de B-sharpe qui prend environ 58 pips de marge par rapport au taux interbancaire. Si je change 10’000 chf j’obtiens donc 50€ de plus chez REVOLUT, de quoi compenser les 25chf mensuels que me prélève ma banque Suisse. Mais suite a ton article très intéressant je vais fermer mon compte suisse et ouvrir un compte chez B-sharpe. Par contre je continuerai à faire le change sur mon compte Revolut qui a d’ailleurs beaucoup d’autres avantages ( virement instantané sur ton compte en France, Carte Mastercard en métal utilisable dans le monde entier sans frais…)
          Merci
          Charles

          1. Bonjour Charles,
            Merci pour ce retour d’expérience. Attention toutefois, les comptes de b-sharpe sont, sauf erreur, non nominatif. Je vous propose de leur poser directement la question sur leur tchat, ils sont réactifs.

          2. Bonjour Charles,
            Comment fais tu pour changer ton salaire CHF en EUR via Revolut ? En effet, pour moi Revolut qui n’offre pas de véritable compte CHF (simplement un cpte de change) et ne peut etre utilisé comme cpte de destination d’un salaire payé en CHF.
            Par ailleurs, l’offre Premium ou Metal n’offre à ma connaissance rien de plus concernant le change.
            Merci pour tes éclaircissements.

      2. Bonjour, je vais passer par b sharpe pour convertir mon salaire CHF en euros, mais après cela, est il vraiment judicieux d’ouvrir une banque en ligne française ? Ou puis je simplement conserver mon compte classique BNP Paribas ? Les frais de transfert sur mon compte BNP Paribas seront nuls puisqu’il s’agit d’un virement SEPA, alors quels avantages à l’ouverture d’une banque en ligne dans mon cas ?

        1. Bonjour Jolan,
          Si vous avez un compte en France chez BNP Paribas et que vous souhaitez le conserver, vous n’avez nullement besoin d’ouvrir un compte dans une banque en ligne française. Je vous confirme qu’il n’y aura aucun frais de transfert sur le compte (virement SEPA).

    2. Je suis surpris que vous ne parliez pas des banques Suisses qui remboursent les frais de tenue de compte si on a 10.000 CHF d’avoirs (et si on peut se le permettre bien entendu).
      Avoirs qui peuvent se trouver sur un compte rémunéré et donc permettent l’obtention d’une carte bancaire sans frais.

        1. Bonjour,
          J’aimerais savoir de quelles banques il s’agit et si c’est possible pour un frontalier résidant en France, Ce que je cherche est à placer de l’argent sur un compte en suisse pour diversifier mon épargne, finalement je n’ai besoin que d’un compte épargne en CHF avec plus de 10000 CHF, quelle est la meilleurs solution selon vous ?
          merci beaucoup, je pensais aller à la BKN de Neuchâtel

    3. Bonjour,

      Que peut faire un résident suisse pour ouvrir un compte sur une banque en ligne française? La plupart des banques traditionnelles françaises en frontière encaissent de juteuses commissions lors de virements SEPA de Suisse en faveur de residents suisses.(IBAN à IBAN, environ 19 € par virement chez Crédit Agricole).

      1. Bonjour Jean,
        Il faudrait contacter les banques en ligne en question mais effectivement je crois qu’elles n’ouvrent pas de compte aux personnes ne résidant pas en France. Il faudrait quand même poser la question. Sinon, d’autres établissements que ceux cités ne facturent pas le virement SEPA en euros… Il faudrait là aussi vous renseigner.

    4. Bonjour, je suis très attentif aux frais bancaires et je confirme que la solution proposée est la meilleure. Je tiens à apporter mon expérience et quelques précisions.
      Pour la banque en ligne Française, je suis chez Boursorama depuis quelques années, tout se passe très bien, je suis ravi du service (je peux répondre aux questions des lecteurs).
      Pour le change en ligne, j’utilise Transferwise, le coût est aussi bas que b-sharpe… mais pas besoin de fournir plein de documents, mais Transferwise ne fournit pas d’IBAN suisse, il faut donc avoir un compte en Suisse.
      Pour le compte en Suisse, l’UBS propose un package « Frontalier » gratuit pendant 1 an puis facturé
      10 Chf/mois avec : compte en CHF, compte en EURO, carte de retrait en CHF, carte de paiement Maestro en Euro, carte de paiement Visa en Euro et « taux de change préférentiel ». En réalité le taux n’est pas intéressant par rapport au change en ligne, mais je trouve malgré tout le « package » intéressant. Je réfléchirai à la conserver ou non après l’année de gratuité.

      Benjamin

      1. Bonjour,
        Oui c’est effectivement une alternative possible. Transferwise et b-Sharpe se valent effectivement sur les frais, et si la législation suisse oblige b-Sharpe à demander beaucoup plus d’informations que Transferwise ou Currencyfair, au final ils permettent d’avoir un IBAN suisse. De toute façon, l’UBS aussi demandera les mêmes informations. C’est un arbitrage à faire.

    5. Bonjour, merci pour cet article intéressant. en revanche, ce montage ne peut pas s’appliquer pour les frontaliers qui sont à LaMal n’est ce pas ? Je doute que mon assureur puisse me prelever les cotisations mensuelles sur mon compte français…merci beucoup d’avance et bravo pour la qualité de votre blog et de votre livre.

      1. Bonjour,
        C’est exact, sauf à ce que vous retiriez tous les mois l’argent au bancomat, et que vous payiez le BVR à la poste. Pas très pratique.
        Vous n’avez toutefois pas tout perdu, car même si vous conservez votre banque actuelle, vous pouvez toujours utiliser un service de change en ligne suisse qui vous permettra d’économiser environ 600 EUR par an (pour un salaire changé tous les mois d’environ 5’000 CHF). En revanche, si vous êtes dans une banque qui propose une solution de virement du salaire directement sur un compte en CHF en France (comme Le Crédit Mutuel, le CIC, le Crédit Agricole par exemple) alors il faudra passer par un service de change en ligne français (et pas étranger) car ces banques vous factureront des frais de transferts importants.

        1. Wettstein Annabelle

          bonjour,

          je me permets de vous écrire afin d’être sûre d’avoir bien compris: je suis depuis peu frontalIère (je travaille en Suisse et vis en France), je possède un compte dans une banque française ( Crédit Mutuel) et un autre en ligne (Orange) tous deux en euros mais j’ai décidé de m’affilier à LaMal. Du coup, suis je obligée d’ouvrir un compte en Suisse? Ne puis-je pas juste virer la prime mensuelle en passant par le change suisse en ligne sans mettre de virement permanenet en place?
          Dans le cas où le fait d’ouvrir un compte en Suisse est incontournable pensez-vous qu’UBS est plus avantageux que Migros banque?
          Merci pour votre retour.

        2. Bonjour,
          Le CA m’a prélevé 20 euros car j’ai reçu un virement en euro de la part de B-sharpe.
          Que pensez-vous de ma boucle suivante ? :
          Employeur CHF -> CA compte en CHF -> B-sharpe -> Banque en ligne.
          Je précise que j’ai besoin d’un compte en devise CHF car je suis à la LAMal.
          A quel moment, vais je payer des frais ? (Je suppose entre les virements vers et partant de CA)
          Merci pour vos réponses

    6. Bonjour, votre article est très intéressant. J’ai toutefois une question)
      Je suis français et je pars faire mes études en Suisse. J’ai un compte bancaire français, je peux donc choisir un service de change suisse de devises en ligne… c’est très bien. Mais comment je vais pouvoir régler mes dépenses sur place en CHF (loyer, nourriture) avec ce service suisse en ligne ?
      Merci

    7. Bonjour,

      Merci pour cet article, il est très éclaircissant ! Cependant je voulais vous poser une question car mon cas est un peu particulier. Pendant 3 ans je vais faire mes études à Genève (plus précisément je serai inscrite en doctorat mais en continuant d’habiter à Paris). Ainsi, j’aurais un salaire en CHF, mais je n’aurais pas besoin de rapatrier mon salaire et je me demandais si ça vaut la peine de faire un compte d’épargne. Les frais de tenue de compte pour les frontaliers me découragent. Qu’est-ce que vous me proposez?
      Merci d’avance de votre réponse.

      1. les comptes d’épargne c’est 0.01% d’intérêt pour ne pas dire 0. Postfinance reste une bonne solution. Ouverture rapide d’un compte. Frais limité. Et si épargne supérieur à un montant gratuit. BKB (Basler Kantonal Bank) aucun frais.

        1. Je vous rejoins pour la BKB, en revanche pas pour PostFinance qui a multplié par 3 ses frais pour les frontaliers l’an passé. LA BKB reste une alternative pour ceux qui ont besoin d’un compte dans une banque suisse, et pour les autres la solution que nous proposons est de très loin la plus intéressante financièrement.

      1. Bonjour,
        Je ne connais pas XE Trade. Dans le cas que je décris, il est indispensable que la société qui propose le service de change en ligne soit une société basée en Suisse, sinon vous n’aurez pas d’IBAN suisse et donc pas de possibilité de vous faire transférer le salaire sur le compte. Du coup, dans ce cas précis, cela ne peut pas fonctionner (ce qui ne veut pas dire que ce n’est pas un bon service !).

    8. Frais pour « Résidence à l’étranger ».
      Merci pour cet article d’une grande clarté. Il rejoint – dans les grandes lignes – les conclusions auxquelles j’étais parvenu.
      Pour les frontaliers désireux de garder un compte en Suisse, un point particulier mériterait une étude comparative : les frais facturés par les banques suisses pour « Résidence à l’étranger ». J’étais client chez PostFinance et ces frais sont passés de 5 CHF/mois à 15 CHF/mois, et cela quelque soit la fortune totale en banque, ce qui m’a poussé à changer de banque (Banque Migros, 5 CHF/mois si fortune totale > 7500 CHF).

      1. Bonjour Christophe,
        Merci pour le feedback, et merci pour cette précision. C’est un bonne idée d’article. Le Temps avait déjà abordé l’an passé ce sujet, mais cela a changé depuis. Nous allons intégrer ça dans notre planning éditorial. La vraie difficulté ici, c’est d’avoir l’information…

    9. Bonjour,

      Je suis Francais resident en Suisse, je recois donc mon salaire sur mon compte suisse. Je vais demenager en France et etre Frontalier. Quelle est la meilleures solutions si je garde mon compte suisse actuel? Ouvrir un compte chez une des banques en ligne francaise que vous citer et effectuer des virements mensuels entre mon compte suisse et ce compte?

      Merci d’avance,

      Meilleures salutations,

      1. Bonjour Albert,
        Dans votre cas, le mécanisme serait le suivant :
        – votre employeur verse votre salaire sur votre compte en Suisse
        – vous changez vos CHF avec un service de change en ligne (et surtout pas avec la banque, les marges sont beaucoup plus importantes)
        – le service de change en ligne transfère vos euros sur le compte de votre banque digitale en France

        Dans cette configuration, vos frais bancaires et de change sont très réduits, et vous conservez la souplesse d’un compte en Suisse (pratique pour les achats et retraits de cash sur place).

        1. Bonjour vous recommendez quoi comme banque en Suisse, sachant que j’ai besoin d’un compte en CHF uniquement pour recevoir mon salaire et aussi faire des retraits de CHF très fréquemment? Merci.

          1. Bonjour Vanessa,
            L’UBS propose d’excellentes conditions la 1ère année (moins de CHF 5 / mois, voire gratuit). En revanche, ne faites pas le change de devises en passant par eux, passez par un service de change de devises en ligne, vous diviserez vos frais de change par 3.

    10. Bonjour et merci pour ces articles éclairants. Je vais résider à Annemasse et travailler à Genève à partir de ce mois de septembre, et j’aurai probablement des dépenses dans les deux devises car je serai toute la journée à Genève, j’y ferai peut être certains achats etc. D’après vous quelle est la meilleure solution lorsqu’on doit jongler avec des dépenses en francs et en euros ? Une banque suisse traditionnelle + une banque française digitale et un change en ligne plutôt que par la banque ?

      Merci à vous !

      1. Bonjour Irène,
        Oui c’est une formule qui limitera vos dépenses et qui permet d’avoir une certaine souplesse dans l’utilisation de ses moyens de paiements. Ce qu’il faut éviter, c’est de faire le change dans sa banque, à cause des marges très importantes qui viennent littéralement réduire votre salaire.

    11. Il faut considérer la banque N26 pour faire des paiements en suisse sans frais.

      Par contre, quid des contraintes de LAMAL avec l’IBAN suisse de b-sharp?

      A priori, ils le refusent 🙁

      freD.

    12. Bonjour,

      Merci pour ces articles très intéressants. La solution pour un frontalier est donc visiblement d’avoir une banque suisse (permet le prélèvement LAMAL) et de passer par B-sharpe par exemple pour transférer le salaire en France. Cependant je suppose que la banque suisse prélève des frais lors de ces versements. Comment se passe ce versement? Nous faisons un virement de la banque suisse sur l’IBAN de b-Sharpe? Connaissez vous les frais appliqués par les banques lors de ces versements?

      Merci d’avance

      Sincères salutations

      1. Bonjour Grégory,
        Dans l’exemple que vous citez, le transfert des CHF se fait d’un compte CHF vers un autre compte en CHF : il n’y a donc aucun frais de transfert.
        Et il faut effectivement initier un transfert depuis votre compte, qui peut d’ailleurs être un virement permanent.
        Pour le transfert des euros, il n’y a pas de frais de transfert (virement SEPA). En revanche, il y a 2 banques en France qui prélèvent des frais de 25 euros environs sur la réception des euros en provenance d’un établissement suisse, bien qu’il s’agisse d’un virement SEPA. Dans la plupart des cas, ces frais sont négociable avec le conseiller de clientèle. Ceux qui n’y arrivent pas en général finissent par changer de banque 🙂

        1. Bonjour David, pouvez-vous indiquer quelles sont ces deux banques ?
          Merci d’avance pour votre réponse, et bravo pour vos articles clairs et utiles !

          1. Ce sont des banques mutualistes frontalières (une caisse du Crédit Mutuel et une caisse du Crédit agricole). Donc à éviter si vous souhaitez rester « libres » de faire vos opérations de change sans être contraints 😉

    13. Bonjour ,
      Pour faire court, je n’aurais que 3000 CHF à faire changer en € …
      Cela changerait peut être toute la discussion, et je me retrouverais peut être pénalisé par votre service proposé pour 5000 CHF …?

    14. Bonjour et merci pour cet article.
      Toutefois je m’interroge sur un point : Pourquoi un compte suisse unique tel que b-sharpe n’est pas suffisant pour la LAMAL ?

      Si b-sharpe fournit un IBAN, n’est-ce pas suffisant ?

      Si j’ai bien compris, je dois faire suivre ce fonctionnement pour réduire mes frais :
      – Mon employeur virera mon salaire CHF sur un compte b-sharpe
      – je fais un virement EUR vers mon compte boursorama

      J’ai bon ?

      En cas de sécu LAMAL, il me faudrait un compte supplémentaire dans une banque suisse uniquement pour mes frais de santé ? Par contre je peux garder le fonctionnement ci-dessus pour le rapatriement de mon salaire ?
      Pour info j’habite en France et n’aurai quasiment aucun frais en Suisse.

      Merci par avance.

      1. Bonjour Thomas,
        C’est tout juste, mais en revanche si vous prenez une banque en Suisse pour le paiement à la LAMal, il me semble effectivement judicieux de transférer vos CHF sur le compte de b-Sharpe qui procédera alors au change : cela vous laisse la souplesse de choisir le moment du change, et vous permettra également de limiter considérablement les frais de change, tout en conservant un moyen de paiement local.

        1. bonsoir David,
          Si je comprend bien ta réponse pour les gens étant à la Lamal, la meilleur solution pour limiter le frais de change c est b-sharpe et une banque en ligne française et par ex la postefinance pour payer l assurance médical et complémentaire ?

          Du coup est il possible de diviser les virements de b-sharpe à ma banque française en ligne et la postefinance en suisse?

    15. Bonjour David, je suis frontalier, est il possible de faire virer son salaire en CHF sur une carte prépayée (style cornercard ) ? Certaines d’entre elles fournissent un IBAN.

    16. Bonjour,

      Merci pour votre article qui m’aide à mieux intégrer et comprendre ce système qui est vraiment pas évident pour les novices comme moi….

      Tout fois, pourriez-vous m’orienter à trouver une solution favorable dans mon cas car, j’ai la forte imprécision de payer beaucoup trop de frais dans le vide.

      Je suis Suissesse d’origine, je travaille en Suisse mais j’habite en France dans le département de l’Ain.
      J’ai un compte courant CH sur lequel mon salaire est versé chaque mois afin d’effectuer des opérations du style ordres permanents suisse en plus de mes dépenses en devises. Il y a des frais de 9,50 fr qui sont prélevés à chaque virement SEPA que j’effectue sur mon compte français en plus du taux d’échange du jour.
      En parallèle, j’ai mon compte français sur lequel je reçois mon salaire en euro et sur lequel je fais mes paiements en ligne et mes dépenses en euro.
      Sur les deux comptes, j’ai des frais de compte mensuel et les frais de carte annuelle.

      Que me conseillez-vous de faire afin d’améliorer ma situation.
      Merci d’avance de votre réponse.

      Cordialement

      1. Bonjour Sylvie,
        Dans votre cas, la solution dans cet article est probablement une bonne option : un service de change de devises en ligne, sur lequel vous transférez l’argent de votre compte CHF (sans frais). L’argent est ensuite changé puis envoyé sur le compte en EUR. Dans les deux cas il n’y a en principe aucun frais de transfert, et vous réalisez des économies importantes sur votre opération de change (les banques, en moyenne, prélèvent 1,6% de frais).

    17. Bonjour
      Je suis en France et je voudrais avoir un compte bancaire en ligne en Suisse qui soit gratuit avec visa card est ce que c’est possible ?
      Quelle banque ?
      Merci d’avance

      1. Bonjour Najoua,
        Il n’existe pas de banque en ligne en Suisse, avec la gratuité des frais de tenue de compte et de la carte. Pour les frontaliers, une solution actuellement relativement intéressante est l’UBS (frais très réduits, voire nuls la 1ère année). En revanche, ne faites pas vos opérations de change avec cette banque, leurs frais sont très élevés (y compris ce qu’ils qualifient de taux frontalier), plus de 2 fois plus élevés que chez des spécialistes du change de devises en ligne.

    18. Bonjour
      On parle bcp de UBS compte online pour les frontaliers. Il semblerait que cela n’existe pas. Un frontalier doit aller en agence et avoir un compte classique. En savez vous plus?

      1. Bonjour Girbig,
        Alors effectivement l’ouverture du compte à l’UBS pour les étrangers ne peut pas se faire à distance, mais elle peut l’être pour les résidents.
        En revanche, l’offre proposée aux frontaliers par l’UBS est vraiment intéressante sur le plan du coût, par rapport aux autres banques, en dehors des frais de change qui restent en revanche très élevés.

    19. Bonjour, merci pour votre site très intéressant!
      Je déménage en France et travaille en Suisse. J ‘ai un compte postal suisse et je souhaiterais avoir un compte en France car j’ai besoin d’ un crédit immobilier et d’ une visa. Est ce que la combinaison banque fr + postefinance ch + change en ligne est bonne? Je ne me voit pas avec une banque en ligne malheureusement à cause de ce potentiel prêt.
      Meilleures salutations.

      1. Bonjour Alex,
        Oui, dans ce cas sans problème, c’est encore aujourd’hui une des combinaisons les plus répandues, pas mal de personnes ne font comme vous pas encore le pas de la banque 100% en ligne. Vous ferez alors au moins des économies importantes sur les frais de change.

    20. Bonjour,

      Merci pour cet article intéressant !
      Et que pensez-vous du compte multi-devises TransferWise ? J’ai l’impression que c’est assez récent, donc pas vu encore beaucoup de feedback en ligne, mais les frais de change sont affichés CHF>EUR à 0,3%, puis commission fixe très faible pour transférer vers un autre compte bancaire EUR.

      Merci d’avance

    21. Bonjour,

      J’aimerai vous poser une question.
      Voici ma situation :
      Je possède 2 comptes en France au crédit mutuel, en euro et en chf ( pour recevoir mon salaire et pouvoir le convertir en euro pour mon crédit immobilier en ligne directement ).
      Mon nouvel employeur ne veut pas me verser mon salaire sur le compte suisse en France car c’est un iban FR (malgrés que selon le crédit mutuel la base est à Bâle) , et que ça lui coûte des frais (22 frs par transfert).
      Cet employeur me demande donc d’ouvrir un compte en Suisse.
      Je vais devoir faire le change Chf/Eu chaque mois soit physiquement, soit par virement…
      Ma question est la suivante: quelle banque est la meilleure pour ce type de prestation ?
      Quelle serait la meilleure solution :
      -prendre les francs et les mettre sur mon compte Suisse en France et faire le change avec ma banque donc en ligne de mon compte Chfs en Eu
      -prendre les francs, les changer au bureau de change et ensuite les mettre sur mon compte Euro directement ?

      Merci d’avance pour votre réponse.

      1. Bonjour Camille,
        J’entends aussi de plus en plus d’employeurs qui se plaignent des frais dans le cas que vous citez, je ne comprends pas non plus vraiment pourquoi mais c’est ainsi.
        Si vous souhaitez limiter les frais bancaires tout en ayant la souplesse d’un vrai compte en CHF, allez ouvrir un compte à l’UBS qui propose aujourd’hui les meilleures conditions (moins de CHF 5.-/ mois). En revanche, ne passez pas par eux pour faire le change, car les marges sont élevées (2 à 3 fois plus élevées qu’un acteur spécialisé).
        Voici donc la configuration :
        – Faites transférer votre salaire à l’UBS, cela ne coûtera rien à votre employeur
        – Transférez depuis votre compte UBS votre salaire chez un acteur spécialisé à marge réduite (transfert sans frais non plus) (il est possible de faire ce qu’on appelle un virement permanent, qui est en fait un virement régulier tous les mois à une date donnée)
        – Cet acteur vous transférera ensuite les euros sur votre compte en France, sans frais de transfert, et avec des marges beaucoup plus réduites que n’importe quelle banque.
        Le bureau de change est une solution qui n’est pas inintéressante (en terme de coût, c’est environ 60% moins cher que les banques mais 2 fois plus cher que les acteurs spécialisés), mais cela implique un transport des fonds (donc risques) et des attentes pour récupérer et déposer des fonds. Je ne conseille pas cette formule, au 21ème siècle il y a d’autres moyens !

    22. Je ne travaille plus en Suisse. J’ai encore un compte chez UBS qui me coûte 30 CHF + 5 CHF par mois après la période de gratuité. J’ai aussi un compte en Eur qui me coûte 10 CHF par mois.
      J’ai enfin un compte titres qui me coûte 7,50 CHF par mois.
      Cela fait au total 52 CHF de frais par mois alors que je ne perçois plus de salaire. Quelle est la solution pour réduire ces frais ? Suis-je obligée de laisser le compte titres chez UBS ?

      1. Bonjour,
        Les services de change de devises en ligne spécialisés sont parfaits dans votre cas. Je pense qu’il est également possible de transférer vos titres dans une banque hors de Suisse. Demandez à l’UBS, mais je sais que d’expérience ce genre de transfert coûte assez cher.

        1. Ne travaillant plus en Suisse, je suis quasiment dans le même cas: 30.-/mois pour une tenue de compte UBS d’un Suise (moi) vivant en Allemagne.

          Je cherche à garder un compte en CHF pour virer une fois par an des CHF sur mon III-ème pillier.

          Comment avoir un compte en CHF (gratuit ou presque, en Suisse ou pas) pour faire un ou deux virements par année max ?

          1. Bonjour Sébastien,
            Dans ce cas les services de change de devises en ligne à taux préférentiels sont parfaits : lorsque vous en avez besoin, il vous suffit de transférer (sans frais) vos euros sur le compte en EUR fourni, et ensuite le service procède au change à moindre coûts et transfère les CHF sur votre compte 3ème pilier. Il n’y a aucun frais de mise en place, aucun aucun abonnement, et dans ce cas, aucun frais de transfert !

    23. Bonjour
      Merci pour votre article.
      Je possède une revolut avec un code IBAN commençant par CH.
      pensez-vous que les transferts depuis une banque suisse m’engendrera des frais depuis la banque d’émission ?!
      Revolut m’a répondu que de leur côté il n’y aurait pas de frais supplémentaire.
      Ou pensez vous qu’il est quand même essentiel de passer par un service de change en ligne ?!
      Merci d’avance
      Natacha

      1. Bonjour,
        Il faut distinguer :
        – les frais de change (notamment la marge)
        – les frais de transfert
        – les frais annexes de change
        Ce fournisseur de carte est comme beaucoup d’acteur : tout semble a priori gratuit, mais quand vous creusez, ce n’est pas forcément le cas. La version gratuite de la carte permet de changer jusqu’à une certaine limite en montant, ensuite vous avez des frais. Et si vous passez à la carte supérieure, le montant à changer est sans limite mais le coût de la carte revient plus cher que les services de change en ligne. Pour les transferts, quand vous allez sur le site, il est mentionné que l’IBAN est en GBP. Ils ont peut-être changé.
        En clair, rien n’est gratuit 😉 C’est une solution intéressante qui peut être utilisée dans sa version gratuite plutôt pour les achats en CHF, ou alors pour les petits salaires (type saisonniers ou interim). Chez b-Sharpe, certains clients l’utilisent en complément.

    24. Bonjour David,

      Dans le même cas que la plupart des commentaires, je serai frontalier début Mars et mon employeur me demande d’ouvrir un compte en Suisse et lui fournir un IBAN CH.

      Je dispose déjà d’un compte FR dans une banque en ligne ( ING )
      Est-ce que la solution proposée est toujours viable ? C’est à dire de passer par un service de change en ligne Suisse comme b-Sharpe comme indiqué ?

      Sachant que je ne vais pas avoir utilité à payer en CHF, je dispose également d’un compte en ligne REVOLUT ( GB ) en Euros qui permet de payer en plusieurs devises avec un taux de change réduit.

      Merci par avance pour votre réponse.

      Cordialement,
      David

          1. Bonjour Anabelle,
            En tant que frontalière, vous ne pouvez pas avoir de compte en CHF avec Revolut, et donc pas de compte en CHF. Si vous payez la LAMal par ce biais, vous allez vous prendre des frais importants (type virement internationale). La carte est éventuellement utile pour les petits paiements, pas pour les transferts.

            1. Bonjour David,
              Pourquoi ce n’est pas possible?
              Quel serait la solution pour transféerer des sous d’un compe CHF vers la carte revolut (sans carte de credit/debit suisse)

            2. Bonjour Lou,
              Ce n’est pas possible car ils l’ont arrêté eux-même : comme il y a visiblement eu trop de problèmes de contrôles pour le blanchiment d’argent, la banque suisse avec laquelle ils sont passés pour obtenir les comptes en CHF a sonné la fin de la récréation. Du coup, la solution consiste à passer par un service de change de devises en ligne à taux préférentiel qui permet de transférer sur un compte en EUR, puis ensuite vers la carte pour obtenir des CHF et faire ensuite vos paiements en CHF.

      1. Bonjour,
        Il est tout à fait possible d’avoir un compte en EUR en Suisse, et de les convertir ensuite en OR, bien sûr. Ensuite, selon votre lieu de résidence, il est de votre devoir de déclarer tout ceci au service des impôts bien sûr.

    25. Bonjour,

      Je vais débuter un emploi en suisse et je souhaites savoir quelle sera pour moi la meilleur solution bancaire. J’occuperais un poste à temps partiel et donc un revenu mensuel d’environ 3000 CHF. J’ai un compte traditionnel en France au crédit agricole et mon employeur me demande de fournir un IBAN suisse.Si je comprends bien une banque en ligne suisse serait la meilleure solution. Mais je souhaiterais garder mon compte au crédit agricole. Quelles serait les conséquences dans ce cas?

      Merci pour votre réponse.

      1. Bonjour Jamila,
        Il n’y a pas de banque en ligne suisse qui soit bon marché, comme c’est le cas en France ou en Allemagne.
        Pour ne pas avoir à ouvrir un compte en Suisse, vous pouvez passer par un service spécialisé de change de devises en ligne à taux préférentiel.
        Du coup, votre employeur effectue le transfert sur ce compte (IBAN en CHF), la société fait le change en EUR, et transmets l’argent sur votre compte au Crédit agricole. Les conséquences : pas de frais de transfert, des frais de change beaucoup plus intéressant que la banque (frais divisés par 2 ou 3 selon la banque), et des transferts fait en 24h. Et juste les frais mensuels de la banque à payer, car il n’y a dans ces services spécialisés en ligne aucun abonnement mensuel.

        1. Bonjour,

          Du coup quelle est la meilleure solution? Ouvrir un compte suisse ( style UBS ) et transférer ensuite les CHF en euros sur notre compte en France où passer directement par l’acteur spécialisé de change de devises en ligne ? Merci

          1. Les 2 solutions ont des avantages et des inconvénients (notamment du point de vue de l’utilisation d’une carte pour les paiements locaux). Dans un cas, vous avez un peu plus de frais mais une carte pour vos paiements, et dans l’autre moins de frais, mais c’est moins pratique pour la carte. Compte tenu des frais mensuel actuels de banques suisses comme UBS qui sont très bas, c’est une solution qui pour moi est plus pratique. En revanche, faites le change avec un service spécialisé, sinon vous allez payer très cher vos transactions de change.

      2. Bonjour,
        Merci pour cet article très intéressant. Je débute en tant que frontalier ce mois-ci et j’aimerai pouvoir faire moi-même mon transfert d’argent de CHF vers € quand le taux est le plus avantageux.
        D’après les avis de plusieurs sites, Revolut me paraît idéal mais j’ai toutefois un doute :
        Est-ce que je peux donner directement l’IBAN suisse créé par Revolut a mon employeur et faire ensuite mon transfert sur mon compte Boursorama ? Ou alors je dois obligatoirement passer en premier par une banque Suisse, et donner cet Iban à mon employeur, puis transféré l’argent sur mon compte Revolut CHF puis vers Boursorama ?
        Merci pour votre réponse.
        Cordialement, Mikael

        1. Bonjour Mickael,
          Il faut voir avec Revolut. C’est une solution pratique surtout pour le paiement des services à l’étranger dans les commerces, mais plus lente dans les transferts.
          Ces derniers temps, Revolut connait pas mal de problèmes régulatoires, et par ailleurs la société est basée en Angleterre, avec l’argent qui transite un peu partout en Europe, dans les pays de l’Est etc.

    26. Bonjour David,
      Merci pour cet article très intéressant.
      Je vais travailler suisse et vivre en France. Ma banque française (banque populaire) n’a pas de Fin en CHF.
      Quelle est la meilleur solution sachant qu’en suisse je vais payer les cotisations LAMAL et que j’aurai peut être d’autres petits frais ?
      Merci beaucoup !!
      Pauline

      1. Bonjour Pauline,
        L’UBS propose des conditions acceptables pour les frontaliers, du moins en ce moment. En revanche, ne passez pas par eux pour le change de devises : leurs conditions « préférentielles » pour frontaliers sont en tous les cas au moins 2 fois moins intéressantes que celles des services de change de devises en ligne. En revanche, vous pourrez gérer vos paiements de cotisations LAMal avec ce compte.

    27. Bonjour,
      J’ai travaillé en SUISSE pendant 20 ans au début de ma jeunesse et, cette année au moi de Juillet 2019 je vais toucher ma retraite SUISSE ( 65 ans au 1 Juin 2019 ) et justement j’aimerais que ma retraite soit versé sur un compte en ligne SUISSE et la gérer aussi coté France en ligne également, de ces faites auriez-vous l’amabilité de me conseiller, dans cette attente de votre retour je vous en souhaite bonne réception, bien cordialement.

      LACROIX PATRICK

      1. Bonjour Patrick,
        Les services de change de devises en ligne à taux préférentiel sont parfaits car ils sont sans abonnement, vous permettent d’avoir un IBAN en CHF, ce qui permet à la caisse de pension de verser votre retraite dessus. Le fonctionnement est simple : à réception de la retraite, la société change les francs suisses en euros et les verse sur le compte en euros en France que vous aurez renseigné lors de l’inscription. C’est une solution économique et sûre pour toucher sa retraite depuis la Suisse quand on vit en France ou ailleurs.

    28. bonjour,
      je viens d’effectuer une petite mission intérim en suisse,celle-ci me demande d’ouvrir un compte en suisse pour pouvoir être payé (IBAN suisse)
      mais je ne sais pas du tout l’ouvrir chez qui,pouvez vous m’aider svp?sachant que je suis a la banque populaire bourgogne franche comté (j’aimerais par la suite viré cet argent sur mon compte en France )
      cordialement

      1. Bonjour Khaled,
        Pour les petites missions, vous n’avez pas intérêt à ouvrir de compte dans une banque suisse, cela vous coûterait trop cher. Regardez plutôt un service de change de devises en ligne comme indiqué ci-dessus.

    29. bonjour.
      je commence un nouveau job en suisse la semaine prochaine et le solution b sharpe me semble la mieux adaptée pour moi, mais j’aimerais savoir si,dans ce cas, il est préférable de souscrire à une banque en ligne ou le fait d’utiliser b sharpe et gardé ma banque actuelle ( caisse d’épargne pour moi) ne fais aucune différence.
      merci par avance pour votre réponse
      cordialement
      YOANN

      1. Bonjour Yoann,
        Vous pouvez conserver votre banque actuelle : le tout et de s’assurer qu’il n’y a pas de frais appliqués pour les virements SEPA en réception, ce qui n’est pas le cas ici avec votre banque. Après, une banque digitale en France permet de réduire les frais si votre compte fonctionne correctement. C’est un choix. Personnellement, j’ai les deux et apprécie aussi d’avoir quelqu’un en contact.

    30. Bonjour David,

      Je viens de lire votre article et celui ci est très intéressant.

      Maintenant, je me pose la question suivante. Je suis actuellement à la Raiffeisen et je fais mon transfert vers mon compte FR directement par virement SEPA de la Raiffeisen. En revanche je suis sur des achats CH et FR donc j’ai besoin d’un compte par pays.

      Le cout de la Raiffeisen par trimestre est de plus en plus important… et j’en arrive à la question de réduire les frais.

      D’après ce que je viens de lire et comprendre (article/commentaires), il serait dans mon cas intéressant de partir avec UBS en banque Suisse (frais frontalier réduit), De faire virer mon salaire à UBS et ensuite de passer par B-Sharpe pour qu’il me fasse le transfert d’une partie de mon salaire vers mon compte FR.

      Je suis dans le juste ou non ?

      Merci d’avance

    31. Bonjour,

      Je vais être bientôt être travailleur frontalier et j’ai mis en place un système que je juge « bon » pour la change, cependant j’aimerais avoir l’avis de travailleurs frontaliers confirmé alors mon idée c’est ça :

      Salaire CHF < Revolut CHF < Revolut GB < ING Direct FR

      En gros mon salaire en Francs Suisse est viré sur un compte en CHF sur Revolut, ensuite je le transfère sur mon compte Revolut européen (GB), (qui est en même temps converti en Euro) et ensuite je le transfère à ma banque principale en France (ING Direct)

      Qu'en pensez-vous ?

    32. Tous d’abord merci pour tous
      j’habite en France en Alsace j’ai 35ans je droit commencer un boulot en suisse et aussi ouvrir un compte en CH je suis a la caisse d’épargne (aussi un compte que j’utilise pas au crédit agricole ) et en voyant ce site j’ai opter pour une banque en ligne mais la quel choisir ?

    33. Bonjour,

      Merci pour cet article très intéressant et aussi pour les commentaires.

      Je me pose la question aussi de réduire mes frais. Je suis actuellement à la Raiffeisen avec une cotisation de 60CHF/trimestre. J’ai ce compte car le Crédit agricole vient directement prélever le montant du remboursement de mon prêt et je vire moi même une partie de mon salaire via un virement SEPA sur mon compte FR. J’ai besoin de deux comptes FR et CH car j’ai des frais sur les deux pays.

      En lissant votre article, si j’ai bien compris, il est plus intéressant d’avoir un compte à UBS car avantageux pour les frontaliers et ensuite de travailler avec B-Sharpe pour faire le virement d’une partie de mon salaire sur mon compte FR et ne pas faire un virement SEPA avec UBS car trop onéreux. Je me trompe pas ?

      Par avance merci.

      1. Bonjour et désolé pour le délai de réponse (!),
        Oui, ce fonctionnement est beaucoup plus intéressant, ce qui va vous coûter cher, c’est le fait de changer votre argent avec l’UBS. Le transfert en soi ne vous coûtera rien, mais le change oui !

    34. Bonjour,
      Comme presque toutes les personnes ayant commenté ci-dessus, je vais travailler en Suisse à temps plein dans peu de temps. Mon employeur me demande d’ouvrir un compte pour y verser mon salaire.
      Si j’ai bien compris la démarche, il est préférable d’ouvrir un compte dans une banque en Suisse (UBS dans mon cas semble bien adaptée) mais de se servir d’un service de change en ligne (b-sharp ou transfertwise, quid du coût donc)? Frais de change plus intéressants que les banques et pas/peu de frais de marge c’est ça?) pour convertir les CHF en € et les déposer sur mon compte français (d’une banque en ligne pour que ça soit le plus intéressant?). Par contre c’est une réception de transfert SEPA c’est bien ça? Donc certaines banques peuvent appliquer des frais (type CIC, ma banque actuelle que je cherche à changer). Je ne suis pas sure d’avoir compris cette dernière partie. Enfin, si je prends une Revolut’, je peux recharger avec le compte CH pour payer mes frais courants (petits frais de repas, essence si pas fait en France)…?

      Merci pour votre réponse,

      Violette

      1. Bonjour Violette,
        Le schéma que vous décrivez est bien celui-ci. Des services de change de devises en ligne tels que ceux que vous avez cités permettent effectivement de réduire significativement vos frais de change par rapport à votre banque. Dans tous les cas, c’est un virement SEPA (on vous transfère des EUR sur un compte en EUR) et c’est sans frais dans pratiquement toutes les banques (certaines facturent des virements SEPA en provenance de Suisse, mais elles sont rares). Revolut est une solution intéressante pour les paiements par carte et qui vous permet d’éviter d’avoir un compte en CHF.

    35. bonsoir j aimerai savoir si avec b-sharpe, je peux effectuer un virement qui ne correspond pas a la totalité de mon salaire et laisser une partie pour la sécu (Lamal) qui se prélèverai tout les mois.

    36. David re bonsoir,

      De votre oeil d expert, postefinance suisse ou UBS pour ouvrir un compte à moindre frais pour payer exclusivement la Lamal et complémentaire santé?

      Vous pensez qu avoir une carte de retrait suisse pour payer en suisse est préférable au niveau des frais que de se servir de la carte boursorama par ex ?

      1. Bonjour Jean,
        Oui, j’en parle dans mon dernier livre. C’est l’une des deux banques digitales officiellement sortie en Suisse. Elles ne sont en revanche accessibles qu’aux résidents (du moins pour l’instant), et pour l’une d’entre-elle, il y a des délais d’attente.

    37. Bonjour,
      j’aimerai savoir svp si vous savez si c’est une bonne idée de prendre un compte devise en France et sur lequel je vais transférer mon salaire chaque mois en chf ? ma banque en France LCL me propose de fixé le taux de change du marché pour 120 euros/ ans et ma banque en suisse UBS me facturera un peut près 25chf par transfert de salaire chaque mois…
      Merci pour votre conseille
      Cdt,

      Othmane

      1. Bonjour Othmane,
        Il y a deux questions dans votre question 😉
        Concernant le fait de fixer le taux de change, vous l’avez peut-être vu dans mon livre, mais il y a plusieurs conséquences qu’il faut bien comprendre :
        1. Fixer le taux sur une aussi longue période est potentiellement un problème, car si vous perdez votre emploi, vous avez l’obligation d’honorer votre engagement auprès de la banque. En clair, si vous perdez votre emploi et vous retrouvez au chômage, vous serez rémunéré par Pôle emploi en euros. Ce que la banque ne vous a peut-être pas dit, c’est que si le fait de se retrouver au chômage est un motif suffisant pour dénoncer le contrat, ce n’est pas gratuit. Et plus l’échéance finale est éloignée, plus cela vous coûtera cher. Un article sur le change à terme résume bien ces enjeux.
        2. Personne ne peut savoir sur une aussi longue période dans quel sens va l’EUR CHF. Ceux qui ont fait il y a 3 mois une garantie de change, alors que le taux semblait intéressant, sont aujourd’hui dans une situation où ils ont un vrai manque à gagner par rapport à un change effectué au comptant.
        3. Ce type de produit est, selon moi, très bien pour les personnes qui veulent sécuriser leurs revenus en euros (mais dans ce cas il ne faut plus regarder le taux, sinon regrets garantis une fois sur deux). Si c’est l’option que vous souhaitez, alors je conseille de le faire au maximum sur 3 mois, et sur une partie de votre salaire seulement (un tiers maximum).

        Dans votre situation précise, avec la configuration que vous avez (compte UBS + compte en devises chez LCL) vous allez effectivement perdre CHF 25 à chaque transfert… Ce qui est très cher ! Il vaut mieux selon moi :

        Transférer vos CHF (sans frais) chez un service de change de devises en ligne
        Le service se charge de changer les CHF en EUR et les transfère (sans frais) sur votre compte en France

        Vous n’avez pas besoin de compte en devises chez LCL (qui en plus vous est probablement facturé), et vous ne payez pas les CHF 25. Bref, c’est beaucoup moins cher, mais il n’y a pas de garantie de change. J’espère avoir répondu !

    38. Bonjour
      Je viens de téléphoner à ING pour avoir des précisions sur les frais de transfert Suisse => France 2 X 20€ à chaque mouvement ????
      Soit les infos que ING vous a communiqué sont fausses, soit mon interlocuteur ne connaissait pas le sujet

    39. Bonjour Jean-François,
      Il est plus que probable que votre interlocuteur n’a pas compris : il a probablement compris qu’il s’agissait d’un virement international (l’envoi de francs suisses sur un compte en EUR).
      Pour avoir une réponse exacte, il faut bien leur demander s’il facturent quelque chose pour un virement SEPA (et donc d’euros) depuis un établissement établi en Suisse. Pratiquement tous « traduisent » virement international (SWIFT) quand ils entendent transfert depuis la Suisse. Or, c’est bien un virement SEPA. A ma connaissance seuls quelques rares établissements (à éviter) facturent les réceptions de virements SEPA depuis la Suisse. La neo-banque ING direct n’en fait selon moi pas partie. Rien que ce mois, plusieurs centaines de clients d’ING direct clients de b-Sharpe ont reçu sans difficulté et sans coût des euros. Si vous regardez page 3 du guide des tarifs ING Direct, il n’y a pas de facturation pour un virement SEPA, ni en réception, ni en émission.

    40. Bonjour,
      Merci pour vos explications données sur ce site.
      Ma situation est un peu particulière. Je travaille en France et pour des raisons personnelles , étant Suissesse, j’ai récemment déménagé en Suisse.
      J’ai un compte en euros en France (pour le salaire) , je viens d’ouvrir un compte en Suisse à Postfinance en CHF mais également un compte Postfinance en euros (pensant pouvoir virer mon salaire sur ce compte sans frais mais d’après ce que je vois sur votre site ce virement SEPA va me coûter).
      En lisant vos commentaires, j’ai l’impression que je ferai mieux de passer par b-sharpe pour changer mon salaire d’euros en franc suisse pour diminuer les frais de change.
      Y a t-il également des couts pour le transfert d’argent de mon compte en France vers b-sharpe puis ensuite de b-sharpe vers Postfinance (compte en CHF).
      S’il n’y a pas de cout pour ces virements alors je pourrai fermer mon compte Postfinance en euros.
      Que me conseillez -vous ? Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
      Caroline

      1. Bonjour Caroline,
        Un peu en retard pour la réponse, mais je vais quand même vous donner les informations.
        Je confirme que vous allez économiser pas mal d’argent en passant par b-sharpe (environ 650 euros/an économisés pour CHF 5000 changés tous les mois).
        Coût transfert France -> b-sharpe : gratuit car virement SEPA
        Coût transfert b-sharpe -> Postfinance : gratuit car virement en CHF de Suisse en Suisse
        Dans cette configuration, votre compte EUR chez PostFinance ne vous sert effectivement à rien.
        J’espère avoir répondu !
        Bonne soirée

    41. Cher Monsieur,

      Je vais déménager en Suisse mi octobre. Je vais être frontalier, habitant dans la frontière française et travaillant à Genève. La formule la plus attractive pour moi serait une banque suisse (UBS) + banque française en ligne (ING) plus une système de changement de divisés en ligne comme b-sharpe/transfertwise. C’est correcte?

      Je vais faire des dépenses à Genève plus LaMAL mais la plus part de mes dépenses seront en France. Je voudrais savoir si c’est gratuit d’utiliser la carte de débit d’UBS pour payer en CHF et la carte débit d’ING pour payer en Euros.

      Merci beaucoup pour la information

      1. Bonjour Ignacio,
        Le dispositif que vous décrivez est correct et vous permettra de faire des économies.
        Pour vos dépenses en France, pas de problème avec ING. Pour vos dépenses en Suisse, la carte Maestro de l’UBS est parfaite et sans frais de change. Vous avez donc tout bon 😉 Pour des transferts plus rapides et vraiment sécurisés, prenez un service de change de devises en ligne suisse !

    42. Bonjour, merci beaucoup pour tout vos articles très intéressants et utiles, néanmoins je ne suis pas sûr de tout bien comprendre. Je vais travailler en suisse, et j’habiterai en France. J’ai déjà ouvert un compte à la BCGE, et j’ai pour le moment un compte en Belgique (pays dans lequel je travail actuellement). Que me conseillez vous de faire pour que ma situation bancaire soit la plus simple et rentable possible?? Merci beaucoup pour votre aide!

      1. Bonjour Anne,
        Dans votre cas, votre employeur va verser votre salaire sur le compte BCGE, et ensuite vous devrez changer vos CHF en EUR pour les avoir sur votre compte en France.
        Ne le faites surtout pas avec la banque.
        La meilleure option consiste à passer par un service de change de devises en ligne spécialisé (vous ferez des économies de l’ordre de 70% des frais de change).
        Pour un service rapide et sûr, choisissez un service suisse 🙂

    43. Bonjour David, très intéressant toutes ces questions réponse. Pouvez vous me renseigner. Je déménage en Suisse (Valais) dans un mois, je voudrais ouvrir un compte et avoir une carte bleu basique de la vie de tous les jours.
      Quel est la meilleure des banques pour ce genre de situation sans trop de frais et à combien cela reviendrait en frais à l’année ? Sachant que j’aimerai aussi mettre de l’argent sur mon compte à la banque P en France.. Merci

      1. Bonjour Mathieu,
        Jetez un oeil du côté des banques cantonales, elles sont pas mal positionnées en termes de prix, surtout dans le cadre d’une utilisation électronique. Pour les résidents en Suisse, il y a aussi la banque alternative suisse qui propose des prix vraiment très bas.
        Pour mettre de l’argent tous les mois sur votre compte en France, les services de change de devises en ligne spécialisés sont parfaits : ils vous permettent de transférer tous les mois sans frais de transfert et avec des frais de change minimum sur votre compte EUR de l’argent depuis votre compte CHF en Suisse.
        Quoi qu’il en soit, ne passez surtout pas votre banque pour le change, vous allez payer très cher.

    44. Je pense ouvrir un compte dans une banque en ligne, mais savez-vous si elles font du crédit immobilier sachant que les revenus du couple sont majoritairement en CHF ?
      En effet nous avons un projet d’investissement locatif, et nous voudrions faire un prêt en €,..

      1. Bonjour,
        Il y a pas mal de banques en ligne qui proposent des prêts immobiliers en EUR (ING direct, Hello bank…). La question est de savoir si ces banques sont bien positionnées en termes de conditions, et si elles acceptent de financer des frontaliers ayant des revenus en CHF.
        Compte tenu de votre projet, il peut être intéressant de demander l’avis d’un expert (vous pouvez contacter en ce sens nos partenaires spécialistes en financement immobilier). En ouvrant un compte dans une banque qui propose un financement, cela peut vous revenir moins cher que d’accepter des conditions moins intéressantes dans une banque en ligne.

    45. Bonjour David,

      Merci pour cet article intéressant. J’aurais cependant besoin d y voir encore plus clair.
      Je suis suissesse travaillant en Suisse et vivant en France avec mon conjoint français qui travaille en France.
      J’ai un compte suisse sur lequel est viré mon salaire et pour mes dépenses en Suisse une carte maestro.
      Une partie en CHF est prélevée pour alimenter mon compte en devise au crédit agricole FR pour couvrir mon prêt immobilier. J’ai un compte épargne en CHF à next bank de CA en Suisse + un compte en EUR ( CA en France) pour mes dépenses en france + un compte liv A pour épargne en EUR.
      Je fais généralement le change par une agence BCN, mais cela est contraignant.

      On a un compte commun en EUR chez CA France pour les dépenses communes.

      Mon conjoint à un compte en France en Euro pour son salaire et ses dépenses perso et un compte en Suisse utilise 1 a 2 fois par an. je crois qu’il y a des frais élevé pour un transfert de EUR en CHF entre ses banques.

      Quelle solution pour simplifier les transferts de fonds, réduire les coûts de gestion bancaire et faire du change facilement bidirictionnelle CHFEUR?

      Je vous remercie d’avance de votre aide.

      Cordialement

      Jenny

      1. Bonjour Jenny,
        Dans l’exemple que vous citez, en passant par un spécialiste du change de devises en ligne, vous résolvez 2 problèmes :
        – vous n’aurez plus besoin, à titre personnel, de faire le change par votre agence BCN. A réception de votre salaire sur votre compte CA next bank, il vous suffit de faire un virement sur le compte en CHF du spécialiste du change (virement compte CHF à compte CHF en Suisse donc sans frais, et ce virement peut même être un virement permanent). Le spécialiste du change changera alors vos CHF en EUR et les transfèrera sur votre compte Crédit Agricole en France. Dans l’intervalle, vous aurez divisé vos frais par 3…
        – votre conjoint pourra également passer par un spécialiste du change de devises en ligne, ce qui lui évitera de conserver un compte en Suisse pour seulement 2 opérations par an, sachant que ces solutions des spécialistes du change sont sans abonnement et sans frais.
        Vous pouvez calculer votre économie sur ce convertisseur EUR CHF.

    46. Bonjour,
      Je vais travailler en suisse et habiter en France.
      Je pense quand même sortir (resto, bar etc..) souvent en suisse et donc retirer des CHF ou payer en CB.

      Dois je uniquement garder mon compte bancaire en France et passer par B-sharpe ou est il préférable d’avoir un compte Credit agricole next bank pour conserver des devises CHF?

      Merci d’avance
      Xavier

    47. Bonjour, merci pour ce compte rendu très intéressant,
      Je suis sur le point de partir travailler en Suisse. Je souhaite garder un compte français et surtout en euro, mais puisque je vais vivre en Suisse au quotidien, ouvrir un compte chez une banque suisse est nécessaire? Ou du moins plus intéressant que faire mes opérations quotidiennes à partir d’un compte français et d’un service de change, n’est-ce pas?
      Je vous remercie

    48. Bonjour,

      Je suis frontalière et prévois d’ouvrir un compte en suisse et de garder mon compte EUR français (crédit agricole) en passant par b-sharp pour la conversion. Pour la banque en Suisse, vous semblez recommander l’ouverture d’un compte chez UBS. Le package frontalier (un compte EUR et un compte CHF) ne m’intéressant pas, je me demandais si il était possible d’ouvrir un compte CHF classique chez UBS en étant non-résident ? Y a t il a votre connaissance d’autres banques suisse acceptant l’ouverture d’un compte courant classique CHF pour des non-résidents avec des frais bancaires intéressants?

      Merci par avance,

    49. Bonjour
      Je suis frontalier Suisse depuis bientot 10ans, et j’ai essaye plusieurs formule: avec UBS, puis Laydernier, et maintenant avec le CIC et un compte miroir. je n’ai pas trouve la formule miracle pour le moment, et le CIC a fait des promesses non tenue (dont celle d’un taux de change avantageux…).
      Suite a la lecture de ces articles, j’ai contacte Fotuneo et BforBank, et je viens d’avoir la reponse de Fortuneo qu’ils ne sont pas capable de reprendre des emprunts en CHF, et qu’ils ne sont pas reelement capable de couvrir les besoins des frontaliers… et la dame s’est empresse de me dire qu’elle annule mon dossier que j’avais remplies en ligne (qui m’a pris au moins 20min !!) pour ne pas poluer leur database… bref, tres decevant comme contact avec une banque.
      a voir si BforBank repondra differement au sujet des emprunt en CHF.
      merci.

    50. Bonjour
      Je suis frontalier Suisse depuis bientot 10ans, et j’ai essaye plusieurs formule: avec UBS, puis Laydernier, et maintenant avec le CIC et un compte miroir. je n’ai pas trouve la formule miracle pour le moment, et le CIC a fait des promesses non tenue (dont celle d’un taux de change avantageux…).
      Suite a la lecture de ces articles, j’ai contacte Fotuneo et ING Direct, et je viens d’avoir la reponse de Fortuneo qu’ils ne sont pas capable de reprendre des emprunts en CHF, et qu’ils ne sont pas reelement capable de couvrir les besoins des frontaliers… et la dame s’est empresse de me dire qu’elle annule mon dossier que j’avais remplies en ligne (qui m’a pris au moins 20min !!) pour ne pas poluer leur database… bref, tres decevant comme contact avec une banque. j’ai donc rapelle ING Direct qui m’a donne la meme reponse, et meme pire, elle m’a dit qu’ils ne voulaient pas de personnes ayant des salaires en CHF…
      a voir si BforBank repondra differement au sujet des emprunt en CHF.
      merci.

    51. Bonjour David,

      merci pour votre site vraiment très bien fait, et qui couvre tous les domaines quand on change de pays de travail/résidence.

      Voici mon cas, pour être sûr de bien comprendre :
      Français, je vais travailler à Genève prochainement et habiter dans le canton de Genève. Plus simple pour ma conjointe pour obtenir un permis B en suivi de conjoint.

      Mes dépenses en Suisse seront réduites au minimum (repas journalier à midi, tramway, etc.). J’aurais quoiqu’il en soit le loyer à payer en CHF, et normalement l’assurance voiture, et habitation+RC, ainsi que la LAMAL résident à payer.

      Pour ce qui est de l’essence et des courses, nous comptons passer la frontière pour aller aux stations-essences, et pour les courses comme on le fait actuellement le faire en ligne et passer à un drive (leclerc drive, intermarché drive…).

      Est-ce que la solution que tu présentes et toujours valable ?

      Merci d’avance

    52. Bonjour,

      Je suis retraité frontalier et touche une rente AVS + une du 2ème pilier j’aimerai faire un virement directement sur mon compte au crédit Agricole des Savoie sans passer par ma banque en Suisse, y a t-il des frais et commission de change du coté Suisse et Français ?
      Pouvez-vous me renseigner.
      Merci d’avance.
      Michel

      1. Bonjour,
        Si vous passez par une solution de change de devises en ligne, vous aurez à disposition un IBAN en CHF sur lequel votre rente pourra être versée. Ensuite, ce montant en CHF sera changé en EUR et transféré sur votre compte en EUR en France au crédit Agricole des Savoie. Il n’y a, dans cette configuration, aucun frais de transfert.

    53. Bonjour, Mon cas est particulier. Je suis chef d’entreprise en EI en France ( mon job, achat/ revente de produits de bien être). Mon partenaire et international ,Aujourd’hui je développe une clientèle en SUISSE mes je dois acheter les produits dans le pays pour les revendre dans le pays. Aujourd’hui mon besoin est d’avoir un compte pour y mettre espèces client ou leur virement avec un IBAN de banque suisse ( suite a des ventes) et d’avoir une CB pour acheter mes produits a mon partenaire sur leur site. Que me conseillez-vous ?

    54. Bonjour, je vais avoir un emploi en suisse d’ici un mois. Je souhaite conserver ma banque française. Je dois donc ouvrir un autre compte poir le versement de mon salaire en suisse . Quelle banque me conseillez vous?
      Je vous remercie.

    55. Bonjour,

      Je suis travailleur frontalier depuis peu en tant que consultant informatique, je souhaiterai ouvrir un compte en franc suisse pour les cotisations Lamal..Savez-vous s’il il est possible d’ouvrir un compte en ligne dans une banque Suisse ?

      Merci pour votre réponse

      1. Bonjour,
        Les deux seules banques digitales suisses (Zak et Neon) n’ouvrent pas de comptes aux travailleurs frontaliers.
        Vous pouvez passer par un service de change de devises en ligne à taux préférentiel pour cela, cela fonctionne bien et évite d’avoir à ouvre un compte en Suisse.

        1. Bonjour David,

          Je suis exactement dans la même situation que AREZKI.

          J’ai besoin de fournir à LAMAL/HELSANA un IBAN CH pour qu’elle puisse faire ses prélèvements. Les services change de devises ne semble pas la solution (a moins que je me trompe et j’espère me tromper !). En effet j’ai contacté B-Sharpe qui m’a confirmé que il n’est pas possible de faire du prélèvement automatique sur leur service, Je veux dire par la que le IBAN CH qui sera communiqué ne pourra pas être proposé à HELSANA afin de faire les prélèvements. Cela semble être que pour de la réception/envoie mais pas prélèvement auto. Je sais pas si je suis clair dans mes propos, si je me suis mal exprimé ou que vous n’avez pas bien compris le cas, n’hésitez pas à me demander des précisions.

          En tout j’espère avoir de votre aide car je suis perdu et ne sais pas quoi faire.

    56. Bonjour,

      Je suis frontalière depuis vingt ans, j’habite donc en France et travaille en Suisse. J' »ai un compte en France (Banque Populaire) et un compte en Suisse (BCV). J’ai un compte frontalier ouvert dans ma banque, qui me coûte 28 €/an et sinon, je paye 10 CHF de frais mensuels dans ma banque suisse. Est-ce correct, ou puis-je faire mieux ?
      Merci pour toutes les précisions que vous nous apportez sur ce site et de votre retour !

      1. Bonjour Françoise,
        CHF 10.- pour la banque en Suisse, c’est très correct. Et si vous payez 28 EUR/an (et pas par mois), ça va (il faut nous dire quelle banque) ! La question en revanche que vous devez vous poser c’est le coût de votre change de devises. Où le faites-vous ? Côté Suisse ou côté France ? Il y a là des frais cachés que vous pouvez sûrement optimiser.

    57. Bonjour,

      J’ai décroché un contrat en Suisse et compte pour l’instant habiter en France. Mes dépenses en CHF se limiteront essentiellement aux repas du midi et aux abonnements de transport en commun. Que me conseillez-vous dans ce cas là ?

      Je vous remercie par avance.

      1. Bonjour Cédric,
        Pour vos dépenses quotidiennes, prenez une carte Max (gratuite) ou téléchargez l’app Lydia : vous pourrez effectuer vos dépenses en Suisse sans frais, et utilisez un service de change de devises en ligne pour transférer votre salaire en CHF directement sur votre compte en France en bénéficiant d’un taux de change très intéressant.

    58. Bonjour David,
      Je suis un peu dans le flou car ma situation est assez particulière..
      Je suis française et je travaille en Suisse dans le canton de Vaud. Je suis en train de rendre mon appartement français car il y a plus de 2h de route.. donc je loge en Suisse chez un particulier au quel je paie en liquide (en franc).
      J’ai seulement une banque française (banque postale), qui me coûte cher en transfert et en retrait liquide… Et je ne sais pas quel solution choisir ??
      Il m’arrive de faire quelque courses en Suisse, mais se retrait en liquide (650 Fr) m’embête..
      Merci d’avance pour votre réponse
      Mathilde R.

    59. Bonjour,
      Tout d’abord un grand bravo pour votre article, clair et très bien détaillé.
      J’ai parcouru internet et je suis tombé sur AXA banque à distance. Est-elle vraiment à inscrire dans le même registre que Boursorama, ING, Hellobank… qui figure dans votre liste?
      Si oui, peut- t’on comme vous le conseillez ajouter le b-sharpe ou le change migros?
      Avec mes remerciements

      1. Bonjour Gilles,
        Merci pour l’information. Je vais regarder plus en détail les conditions de cete banque. Mais oui, ils proposent a priori un service gratuit pour les personnes qui ont, je crois, un contrat d’assurance chez eux.

    60. Bonjour,
      J’ai vécu en Suisse pendant 11 ans, et maintenant je retourne en France voisine. Grâce à votre site j’ai beaucoup appris, alors un grand merci.
      J’ai donc opté pour la banque à distance d’AXA. On peut quand même se rendre dans les agences si on veut parler à un conseiller ou téléphoner. Sinon, il n’y a pas de frais de compte, et la carte bancaire est gratuite si on l’utilise fréquemment par exemple pour faire les courses. Je vais essayer, et si ça ne me convient pas, je prendrais une banque 100 % digitale.
      Sinon, pour l’instant je garde mon compte privé à la BKB, je suis très content de cette banque, et je préfère laisser mon argent en Suisse, je pense qu’il est plus en sécurité qu’en France… par contre ça va me coûter CHF 25.00 par mois.
      Je veux aussi ouvrir un compte b-sharpe, ou Change Migros pour changer ma rente suisse qui est viré sur mon compte BKB. J’ai lu dans votre sujet qu’il est possible de faire virer ma rente dans l’un ou l’autre de ces organismes. Est-ce qu’ils fonctionnent comme mon compte privé BKB? Ou, est-ce que ces deux organismes ne font que changer les devises? Si c’est le cas, je peux fermer mon compte privé BKB et j’économiserais les 25.00 Frs de frais mensuels.
      Peut-être avez-vous une solution qui serait mieux adaptée à mon cas.
      Cordialement

    61. Bonjour David,

      Suite à mon départ de la Suisse, j’aimerais garder un peu de FCH (en prévision d’un éventuel coup dur) et ne pas avoir toutes mon argent en €, donc je cherche la meilleur solution pour ne pas payer de frais. Actuellement je suis chez postfinance mais 25fch/mois.
      Quel solution vous semblerait la meilleur ?
      Et que pensez-vous de l’idée de garder quelques dizaine de millier de francs au lieu de les rapatrier ?

      Merci beaucoup pour votre réponse

      1. Bonjour Sébastien,
        Si vous avez un compte au CA en France, alors il me semble que vous pouvez avoir un compte en CHF dans leur filiale suisse (CA next bannk) pour un prix raisonnable. Il y a également la banque du Léman à considérer, filiale de la Caisse d’Epargne.

    62. Bonjour David,
      J’ai franchi le pas avec axa banque à distance. En tous points elle ressemble aux banques 100% digitales. Mais il y a quand même des différences. La carte visa devient gratuite à partir du moment ou on l’utilise régulièrement, par exemple pour faire les courses, et l’on peut se rendre dans les agences si l’on rencontre un souci.
      Oui, effectivement je suis assuré chez axa, alors je ne sais pas si comme vous le dites axa banque est réservé uniquement aux assurés, ou si il est possible aux non assurés d’y ouvrir un compte.
      Merci beaucoup pour votre réponse et pour tous vos différents articles, ils sont tous une excellente source d’informations très utiles.

    63. Bonjour David,
      Je suis français résident en Suisse (Permis B) et je suis imposé à la source. J’essaie d’ouvrir un compte chez Boursorama et ils me demandent un justificatif fiscal. Malheureusement, aucun des documents (assujetisssement fiscal, attestation de rentes, carte AVS contenant le NIP) que je leur fournis ne leur va. Est-ce que vous avez une idée de quel document donner et où le trouver ?
      Merci.

      1. Bonjour Claude,
        Malheureusement Boursorama ne vous ouvrira pas de compte car vous êtes non résident français. A moins qu’ils aient changé leurs pratiques, cela reste ainsi. Ce que je ne comprends pas en revanche, c’est qu’ils auraient dû vous le dire !

        1. Bonjour David,
          Ils ont effectivement changé leurs pratiques. C’est « officiel » qu’ils autorisent les non-résident français à ouvrir un compte chez eux.

    64. Bonjour David,

      Ma femme et moi résidons actuellement à Genève et retournons en France voisine en 2021 après 20 ans d’absence. Je continue d’avoir mon salaire en CHF.
      Je pensais garder un compte privé suisse (idem pour ma femme) pour le versement de salaire + un compte commun dans une banque suisse pour régler nos différents frais communs (Lamal, carburant, courses…).
      L’idée est d’utiliser b sharpe pour transférer vers le compte commun Credit agricole (crédit immobilier et dépenses communes en euro) mais également chacun un compte chez Boursorma.

      – La formule est-elle bonne?
      _ Egalement, vous parlez souvent des conditions avantageuses de chez UBS. Je suis actuellement à la BCV en tant que résidant suisse. BCV est-elle moins avantageuse qu’UBS pour les frontaliers? Qu’en est-il de la banque Migros pour les frontaliers par rapport à UBS?

      Merci par avance

      1. Bonjour Christian,
        Le dispositif que vous mentionnez est bon. Pour ce qui est des conditions des banques, je sais que la BCV et l’UBS sont plutôt bien positionnées sur les frontaliers en termes de prix. Je ne saurai pas vous dire laquelle est la meilleure. En revanche, je sais que si vous êtes client CA next bank et que vous avez un compte au Crédit agricole en France, les frais côté suisses sont réduits. C’est aussi une piste à explorer.

    65. Bonjour,
      Nous sommes Français et habitant en France, nous avons prêté de l’argent à nos enfants qui habitent en Suisse et sont franco suisse
      Qu’elle est la meilleure solution pour qu’ils nous rembourse la somme prêtée par virement mensuel ; est-il préférable pour nous d’ouvrir un compte en Suisse ?
      Merci pour votre conseil
      Cordialement

      1. Bonjour Simon,
        S’ils ont un compte euro, ils peuvent simplement faire un transfert de leur compte vers le vôtre (virement SEPA, sans frais).
        Si ce n’est pas le cas, une solution comme b-sharpe ou équivalent est parfaite : ils transfèrent leurs CHF sur le compte CHF de b-sharpe qui ensuite changer en euro et transfère l’argent sur votre compte.

    66. Bonjour David,

      Merci de tout cœur pour la qualité de ce site et de ses articles !

      J’ai bien compris le bénéfice de la relation Employeur-> bsharp->banque FR en ligne. Mais quid du paiement du Lamal et de la complémentaire ?

      Faudra t’il dans ce cas un compte en CHF mais sans moyen de paiement (déjà prévu et sans frais chez Boursorama Ultim notamment)?

      Merci par avance.

    67. Bonjour, je vais peut-être commencer à travailler en Suisse et résider en France. J’ai un compte boursorama banque. Que dois-je faire avec mon potentiel nouvel employeur pour minimiser les frais de change CHF EUR.

    68. Bonjour,

      Travaillant prochainement en Suisse, je cherche la meilleure solution pour limiter les frais bancaires (carte, change, virement…).
      Mon employeur me demande un IBAN Suisse (étant client Boursorama, ils m’ont infirmé cette possibilité).

      Je dois donc ouvrir un compte Suisse mais que me conseillez-vous pour gérer au mieux le change et mes dépenses ?

      Bien cordialement,
      Jean-Baptiste

      1. Bonjour Jean-Baptiste,
        Même si Boursorama est en mesure de vous fournir un IBAN en CHF, vous paierez en principe des frais (ou ce sera votre employeur) car il s’agira non pas d’un virement local (compte en CHF d’un établissement suisse vers un compte en CHF d’un autre établissement suisse) mais d’un virement international (SWIFT) qui vous sera facturé assez cher.
        Serez-vous frontalier ou résident ?

      1. Bonjour Gilles,
        Je ne me positionnerai pas sur le service, nous avons décidé de l’écarter de nos radars, car en 2019, le site a sorti un article trompeur de comparaison avec les autres services concurrents de change de devises en ligne.
        Cet article a été rédigé de manière anonyme (et avait donc vocation à tromper les lecteurs) et mettait bien sûr en 1ère position leur propre site. Ce procédé est une infraction pénale à la loi suisse sur la concurrence. Le service a fait l’objet d’une procédure de plainte et d’un jugement à la Commission suisse pour la loyauté qui, par décision du 19 juin 2019, a également constaté et condamné l’infraction pénale (voir plainte n°141/19 sur le site de Commission suisse pour la loyauté).
        Et je connais plutôt bien le dossier puisqu’à l’époque je l’ai instruit pour le compte d’un concurrent lésé par le faux article comparateur mis en place.
        Autre infraction commise par cette société : leur site a repris sans notre autorisation du contenu de notre site travailler-en-suisse.ch, l’a légèrement changé après avoir repéré que nos logiciels anti-plagiat étaient passés par là, mais il reste encore des stigmates. C’est une violation de la propriété intellectuelle et du parasitisme commercial.
        Ça fait beaucoup.
        Voilà pourquoi nous n’en parlerons pas.

    69. Bonjour David, c´est fou le travaille que vous faite, merci beaucoup, vous méritez être en 1er position en google 🙂

      une question, car tout ca c’est un peux complex pour moi, bon tout d abord désolé par le faut d orthographe, je suis espagnole et la grammaire française c’est pas mon point fort.

      Ma copine viens de commencer en suisse en qualité de frontalier. On est un couple pas courant, car on voyage beaucoup est on a pas de domicile fixe, donc elle va travailler en suisse juste 4 o 5 mois. en sachant cela, on doit tenir en compte quelque chose spécifique?

      a ce jour, quelle change en ligne tu conseille?

      dernier chose. On est interesé par ouvrir un compte chez n26, car pour nous que on voyage beaucoup il propose de conditions intéressants. la souci c’est que n26 propose juste un iban allemand, pense tu que ca pose un problème pour le virement depuis le iban suisse de le change en ligne vers un iban allemand? es cela possible?

      ancore merci beaucoup

    70. Bonjour,

      Il me semble que B-Sharpe fait payer 5 CHF pour une conversion de moins de 5000 CHF en euros. Pouvez-vous me confirmer cela ? Aussi, Est-ce finalement mieux/aussi bien pour des petits montants de se tourner vers un autre concurrent, si oui le(s)quel(s) pour vous ?

      Merci pour votre article intéressant !

    71. Bonjour David,
      Merci pour vos divers arc les qui m’ont permis de bien appréhender ma situation.
      Cependant j’aurais une question
      Je suis client crédit mutuel et j’ai donc deux comptes chez eux, un en EURO et un compte CHF, qui me permettent de réaliser mes transferts de devises, mais également de payer diverses factures en CHF.
      Ma question es relative à la déclaration d’impôt en France. Dois-je déclare que j’ai un compte CHF. Mon conseiller CM, me dit que je n’ai pas besoin de cocher la case, mais j’ai un doute.
      Merci pour votre réponse

      1. Bonjour,
        Votre conseiller bancaire ne vous a pas transmis une bonne information.
        Selon notre partenaire fiduciaire Allo-Déclaration, spécialisé dans la déclaration d’impôts pour les frontaliers en Suisse et résidents, il faut bien déclarer votre compte en CH28 dans votre déclaration d’impôts en France.

        1. Bonjour,

          Chez crédit mutuel il s’agit d’un compte en CHF mais en France voilà pourquoi il ne faut pas déclarer de compte en Suisse 🙂

          cdt,

          1. Si le compte est en CHF mais détenu détenu dans une banque française, il ne doit pas être déclaré. Le compte que vous remettez à l’employeur est bien un compte technique en CHF détenu par le CIC suisse. Il doit donc être déclaré 🙂

    72. Bonjour David,

      J’ai une question concernant ma propre situation, je vais travailler en suisse et résider en France.
      Je serai affilié à Lamal et j’ai déjà un compte à la banque populaire en france.
      si je comprends bien il faut que j’ouvre un compte « classique » en suisse mais pour les conversions chf/euros il faut que je passe par bsharp?
      quelle banque recommandez vous en suisse?

      merci pour votre précieuse aide
      morgane

    73. Bonjour David,

      Je vais très prochainement travailler à Genève et vivre en France. j’ai déjà une banque en France.
      Si je comprends bien vos conseils, il est plus judicieux d’ouvrir un compte en suisse mais de faire le change via bsharp?

      avez vous des recommandations quant à la banque à choisir?

      merci beaucoup pour vos conseils
      morgane

    74. Bonjour,
      J’ai actuellement le pack frontalier UBS (10eur par mois) sur lequel je reçois ma paye en chf, j’ai récemment installer Revolut standard (gratuit) pour réduire les frais de change (élevé chez UBS); ma question est la suivante: Devrai-je quitter UBS et prendre la version Metal de Revolut (14eur par mois) ? sachant que l’IBAN chf est présent pour recevoir la paye

      Ma motivation est que cela réduira les transactions, reviendrai moins cher (grâce aux taux interbancaire) tout ça sur une app’ plus ergonomique et plus attrayante.
      Ma réticence est de savoir si Revolut est fiable pour stocker de l’argent sur le long terme.

      Merci pour votre réponse.

      1. Bonjour Pierre,
        Comme indiqué déjà dans les commentaires, je ne suis pas fan de Revolut. Bien que le service soit très pratique, je suggère de faire travailler les vrais acteurs locaux, et Revolut n’en fait selon moi pas partie.

    75. Bonjour,

      Je suis frontalier résidant en france et je travaille en suisse depuis janvier 2021. Mon nouvel employeur n’accepte que les comptes suisses pour verser le salaire et refuse les comptes dit « mirroirs ». Mon problème est que je se suis Franco-Américain et que les banques suisses refusent de m’ouvrir un compte bancaire à cause des contraintes liées a ma double nationalité et plus particulierement à cause du fait que je sois un citoyen américain.
      Quel serait votre conseil au regard de ma situation sachant que je possede déja un compte en France? Est-ce que l’iban suisse fourni par le service de change en ligne tel que b-sharpe est considéré comme un compte mirroir?

      Bien cordialement,

      Romain

      1. Bonjour Romain,
        Non, ce n’est pas un compte miroir.
        Et effectivement, pour trouver une solution bancaire en Suisse dans votre situation, je sais que c’est très difficile.
        Comme votre commentaire date un peu, quelle solution avez-vous finalement trouvé ?

    76. Bonjour,
      Je tiens tout d’abord a vous remercier pour toutes les informations que vous nous avez donné.
      J’ai moi même une question à vous demander.
      Voilà, je suis résident français (frontaliers Suisse). J’ai une petite formation professionnelle rémunéré en suisse et mon employeur me demande un IBAN pour me payer.
      Je ne compte pas trop travailler en suisse, peut être quelques jours dans le mois.
      Je suis actuellement au LCL. Que me conseillez vous?
      Merci d’avance.

    77. Bonjour David,
      Je suis frontaliers et je viens d’acheter une maison en France voisine.
      Ayant conclu un prêt hypothécaire, je comptais garder ce compte en tant que compte bancaire « standard » et continuer mon change avec B-Sharpe (dont je suis plus que satisfait).
      A votre avis est-ce desavantageux, devrais-je tout de même souscrire à une banque digitale et laisse mon crédit hypothécaire seule à ma banque ?
      Merci pour votre réponse et merci pour ces précieuses informations!
      Bien cordialement

      1. Bonjour Michael,
        Je ne suis pas tout à fait certain de comprendre : pourriez-vous s’il vous plait préciser dans votre explication les devises des comptes et les banques (dans quel pays elles se trouvent). Désolé mais ce serait plus clair pour moi. Merci !

    78. laurence van driessche

      Bonjour David,
      Je me prépare à travailler à Zermatt, de mi juin jusqu’a mi septembre, dans un hotel je serais hébergé sur place pendant toute la durée de mon contrat, puis 2 mois d’arrêt et je retravaille de décembre à mi avril 2022.
      je pense prendre b-sharpe pour le transfert et le virement de mon salaire et garder le CA
      pouvez- vous me dire si la solution est bonne ou dites moi la votre merci beaucoup de votre réponse
      laurence

    79. Bonjour,

      Je suis frontalier alsacien travaillant en Suisse. Je cherche à réduire globalement mes frais bancaires, surtout en ce qui concerne les conversions CHF EUR. Je travaille loin de la frontière française mais près de la frontière allemande, je suis seulement en contact avec des frontaliers allemands.

      L‘article est très intéressant et précis. Côté EUR, j‘ai déjà bien pu réduire mes frais avec la banque en ligne ING. J‘en suis personnellement satisfait. Côté CHF je garde mon compte en Suisse pour de rares achats en CHF mais aussi et surtout pour la sécu Lamal.

      Dans l‘article, vous parlez des conversions par B-Sharpe. Cela a l‘air très intéressant! Je voulais savoir si les frontaliers que je cotoie connaissent, mais au final personne ne connait B-Sharpe. Mes contacts utilisent tous soit Revolut soit Wise (Transferwise), chacun d‘entre eux étant convaincu d‘avoir la solution faisant perdre le moins d‘argent! Mon besoin est de convertir de temps à autres des sommes à 5 chiffres (je ne souhaite pas convertir mon salaire en CHF chaque mois, je le garde côté Suisse en attendant et espérant que le Forex bouge dans la bonne direction, parfois avec succès, parfois moins…). Quelle est vraiment la solution la plus économique? Quelles sont les différences entre B-Sharpe, Revolut et Wise? Où les frais totaux sont-ils moindres? Où obtient-on au final plus d‘EUR pour la même somme en CHF?

      Par avance, je vous dis un grand merci pour vos éclaircissements.

      Ludo

      1. Bonjour Ludo,

        Merci pour votre commentaire détaillé.
        Il y a plusieurs volets à envisager quand on fait du change EUR / CHF : le prix bien sûr, le côté pratique, la sécurité et aussi l’aspect local.
        Transferwise et Revolut sont à l’évidence d’excellents services, avec une grosse présence mondiale. Ce sont des multinationales présentes dans X pays.
        Côté prix, vous aurez probablement moins cher chez Revolut. Personnellement, je préfère faire fonctionner une société qui est locale.
        Je connais très bien les équipes de b-sharpe, et vous trouverez notamment un service client chez eux qui est sans commune mesure avec celui des mastodontes pré-cités.
        vous pouvez même les contacter et « discuter » le prix si vous ne souhaitez pas passer par leur application mobile.
        Si vous avez des montants importants à changer, c’est vraiment vers eux qu’il faut se tourner, sans hésiter.
        Testez leur service client en pre-sale, vous verrez.
        Concernant leur taille, je n’ai pas les chiffres en tête mais ils doivent être à quelque chose comme 25 ou 30 000 clients (à faire confirmer), et la Migros est actionnaire de la société : votre argent est en sécurité.

        1. Bonjour David,
          Merci pour votre réponse rapide. Effectivement, le fait de pouvoir parler avec un service client est un atout qui a du charme. Je contacterai prochainement B-Sharpe.
          Et pour des sommes inportantes, la sécurité n’est pas à négliger.
          Ludo

    80. Bonsoir,

      Je vais prochainement déménager en France et de ce faite devenir frontalier. Je suis bi-national, je sais pas si cela change quelque chose.

      J’ai besoin d’un compte en Suisse pour être payer et d’un compte en France physique car je suis dans l’optique dans le futur de faire un emprunt donc j’imagine que c’est mieux qu’une banque en ligne ?
      Actuellement je n’ai pas de compte en Suisse et bien sûr n’y en France.
      Je ne peux pas ouvrir un compte à la UBS suite à un petit soucis du passé.
      Que me conseillez vous comme autre banque en Suisse et aussi quelle banque en France choisir ?

      Au début je pensais faire un compte au crédit agricole et faire aussi de l’autre côté au crédit agricole, est-ce une bonne idée ou non ?

      Merci pour votre réponse.

      Kevin

      1. Bonsoir Kévin,
        Oui c’est une solution qui peut être intéressante (en particulier CA next bank propose des tarifs réduits pour les personnes ayant un compte en France au Crédit agricole sauf erreur). En revanche, pour le change, je vous invite à passer par une des solutions que nous mentionnons, vous allez faire des économies.

        1. Bonsoir,
          Je suis retraité frontalier et je réside en France. J’ai un compte à la BCV et depuis ma retraite ils me facturent 40CHF/mois, je vais donc me diriger vers un service de change.
          Savez-vous s’il est possible de se faire verser les pensions de l’AVS et du 2ème pilier sur ce service de change ?
          Avez-vous une opinion sur TELEXOO ?

          Merci pour votre réponse.
          Michel

          1. Bonjour Michel,
            Je vous conseille plutôt les services de b-sharpe que je connais bien pour y avoir travaillé.
            La société est sérieuse, le service client irréprochable et de qualité et elle a dans son actionnariat la Migros, gage de sérieux et de confiance.
            Ils ont par ailleurs une app mobile très pratique, et des tarifs qui vous permettront de faire de nombreuses économies.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Retour haut de page