Travailler en intérim en Suisse

L’intérim, ou placement de personnel temporaire, est une forme d’emploi qui est très développée en Suisse : il y avait près de 360 000 travailleurs temporaires en Suisse en 2019, et près de 74% de ces travailleurs sont des étrangers. L'intérim frontalier est très courant en Suisse.

Ces travailleurs temporaires (ou tempo) sont recrutés et salariés par les agences de placement (qu’on qualifie plus familièrement dans certains pays de “boîtes d’intérim”).

En dehors de quelques agences de placement qui couvrent de nombreux secteurs, beaucoup sont spécialisées dans quelques domaines d’activité ou secteurs spécifiques.

L’intérim en Suisse est donc bien une activité qui pèse dans l’économie et qui propose des opportunités pour ceux qui recherchent un emploi en Suisse.

Pour en comprendre tous les fonctionnement et trouver des opportunités d’emploi en intérim en Suisse, lisez la suite !

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Les agences de placement en Suisse

    Le travail temporaire en Suisse, également appelé “placement de services”, est structuré autour de sociétés appelées agences de placement. On en dénombre environ 800 en Suisse, ce qui, à l’échelle du pays, est relativement important.

    Ces entreprises sont très souvent spécialisées par secteurs d’activité. Par exemple, on trouvera des agences de placement spécialisées dans les métiers de la Construction et du Bâtiment, qui emploient des maçons, électriciens, ouvriers spécialisés du bâtiment, des sociétés spécialisées dans les métiers de la Santé qui recruteront pour des missions de courte durée des infirmières et infirmiers dans les hôpitaux et cliniques.

    Les avantages de passer par une agence de placement temporaire pour un salarié

    Passer par ces acteurs du travail temporaire possède de nombreux avantages pour les salariés :

    • La flexibilité : la flexibilité du travail est une des grosses tendances observées sur le marché en Suisse. De plus en plus de candidats souhaitent des formes plus souples de relations entre employé et employeurs, ce qui permet à l’interim en Suisse ou au portage salarial d’être plébiscité et de se développer.
    • Les démarches administratives : une agence d'interim suisse prendra en charge les démarches administratives des candidats étrangers (frontaliers) relatives à la demande d’un permis de travail.
    • Les démarches salariales : dans la mesure où une personne est en contrat temporaire, elle est salariée de l’agence de placement. Cette dernière se charge donc de toutes les démarches relatives au salaire : demande du numéro AVS (pour les nouveaux travailleurs en Suisse), démarches auprès de la Caisse de pension, édition de la feuille de salaire etc. L’avantage dans ce cas, c’est qu’en restant au sein d’une même agence, il est possible de travailler pour des entreprises différentes sans avoir besoin de refaire à chaque fois toutes ces démarches administratives.
    • L’accompagnement et le conseil : ces agences apportent aux candidats des conseils quant à la manière de se présenter en entretien, des conseils sur la manière de rédiger leur CV etc. L’intérêt étant pour elle que le candidat soit accepté et recruté par l’entreprise cliente, elle a tout intérêt à bien les conseiller. Même si ce service ne remplace par un service spécifique, c’est tout de même une aide.
    • La connaissance du secteur : ces sociétés connaissent en général parfaitement leurs clients et les secteurs d’activité qu’elles couvrent. Pour les candidats étrangers qui ne connaissent pas bien la Suisse et font leur recherche d’emploi pour la 1ère fois, ces conseils peuvent faire gagner beaucoup de temps aux candidats, en leur indiquant par exemple les sociétés et secteurs qui recrutent (ou pas !).
    • La CCT de location de service (Convention Collective de Travail) : le fait de passer par une agence de placement temporaire permet de bénéficier de la CCT. Le droit suisse étant plutôt simple, une CCT permet d’apporter quelques avantages supplémentaires d’un point de vue du salaire minimum (il n’y a pas de smic suisse à l'échelle du pays) et des avantages sur les assurances sociales.
    • La formation : les collaborateurs qui ont travaillé dans le cadre d'un contrat temporaire peuvent bénéficier après un certain nombre d'heures d'un soutien financier pour une formation continue. Plus d'informations sur le site Temptraining.ch

    Les différentes formes d’intérim en Suisse

    Les agences de placement temporaire suisses ont fait évoluer au fil des années leurs palettes de services. Alors qu’au début des années 90, avant la mise en place des accords bilatéraux et de la libre circulation des personnes, ces sociétés recrutaient principalement du personnel non qualifié, elles ont complété leur offre pour répondre aux besoins croissants des entreprises clientes.

    Les agences d'intérim suisse recrutent de fait aujourd’hui du personnel qualifié comme non-qualifié, pour des missions courtes ou permanentes.

    Leurs services sont les suivants :

    • Le travail temporaire : c’est la forme la plus connue et la plus classique de l’intérim. L’agence de placement recrute pour le compte d’un client entreprise des candidats, dans le cadre d’une mission à durée déterminée, de quelques jours à plusieurs mois selon le besoin. Techniquement, ces candidats sont salariés de l’agence de placement (on parle alors de location de personnel).
    • Les placements “Try and hire” : ce type de mission permet à une entreprise cliente de tester un candidat dans le cadre d’une mission temporaire de 3 mois, et de le recruter ensuite s’il apporte satisfaction. Ce type de contrat, qui lie principalement l’entreprise et l’agence de placement, est assez répandu. Pour le candidat cela ne change pas grand-chose et lui permet d’augmenter ses chances de trouver un poste fixe s’il le souhaite.

    Les autres services proposées par les agences de placement :

    • Le placement de candidats pour des postes permanents : les agences de placement se sont adaptées et ont concurrencé les cabinets de recrutement en proposant à leurs clients des candidats pour des postes de durée indéterminée (CDI).
    • La chasse de tête ou de talents : lorsqu’une agence de placement a de bons rapports avec ses clients entreprises, elle peut également leur proposer un service de chasseur de tête pour recruter des talents, des profils rares ou des profils de type dirigeants.
    • L’outplacement : dans le cadre d’un licenciement de masse, les sociétés concernées, en accord avec les syndicats, aident parfois certains de leurs collaborateurs à retrouver un emploi en Suisse en leur proposant les services d’une société d’outplacement. Ce service est également assuré par certaines agences de placement.

    Les secteurs d’activité qui recrutent des temporaires en Suisse

    A l’échelle globale, c’est l’Industrie qui recrute le plus de temporaires (48%), suivi des services (39%). La Construction recrute pour sa part 13% des temporaires en Suisse.

    Les 10 secteurs de l’Industrie qui recrutent le plus de temporaires

    • Alimentation : 12%
    • Industrie chimique et pharmaceutique : 10%
    • Industrie mécanique et électrique : 9%
    • Equipements médicaux : 3%
    • Métal : 3%
    • Horlogerie : 2%
    • Bois : 1%
    • Automobile : 1%
    • Textile : 1%
    • Energie et eau : 1%

    Les 10 secteurs des Services qui recrutent le plus de temporaires

    • Restauration et industrie hôtelière : 9%
    • Transport et stockage : 9%
    • Nettoyage et ménage : 3%
    • Banque et assurance : 3%
    • Santé et affaires sociales : 3%
    • Commerce de détail : 2%
    • Communication et centres d’appels : 2%
    • Administration publique : 1%
    • Recherche & développement : 1%
    • Commerce de Gros : 1%

    Comment les agences de placement recrutent les candidats

    L’activité des sociétés d’intérim en Suisse s’est digitalisée au fil des ans, et particulièrement depuis la crise sanitaire qui a obligé bon nombre d’entre elles à faire évoluer leur processus de recrutement.

    Les principaux canaux de recrutement de ces sociétés sont les suivants :

    • le bouche à oreille (utilisé par 92% d’entre-elles) : quand un candidat qui travaille pour une agence de placement en recommande un autre. Du point de vue des candidats, cela signifie qu'il faut mobiliser son réseau pour faire savoir qu'on recherche un emploi et pour qu'on comprenne bien ce que vous cherchez et quel(le) professionnel(lle) vous êtes)
    • le site internet de l’agence de placement (utilisé par 83% d’entre-elles) : les candidats peuvent ainsi trouver les postes ouverts et les opportunités en répondant aux offres d’emploi.
    • les offres d’emploi en ligne publiées sur les job boards (utilisé par 71% d’entre-elles) : les job boards suisses proposent aux agences de placement de publier leurs offres d’emploi et permet ainsi de toucher un nombre important de candidats
    • les réseaux sociaux (utilisés par 67% d’entre-elles) : les agences de placement exploitent ici le potentiel des réseaux sociaux, et notamment les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin
    • la plateforme de candidats au chômage mise à disposition par les ORP (Office Régionaux de Placement), utilisée par 46% d’entre-elles : cette plateforme disponible au niveau fédéral permet aux agences de placement de rechercher des candidats disponibles.
    • les échanges direct avec les ORP (utilisé par 43% d’entre-elles) : les Office Régionaux de Placement sont parfois sollicités en direct et fournissent aux agences de placement des candidats qui sont inscrits au chômage en Suisse.

    Conseils pour travailler en intérim en Suisse

    Avant de séduire le client final, vous devrez séduire l’agence de placement temporaire.

    Voici quelques conseils pour optimiser vos chances de décrocher un emploi avec ces acteurs suisses du recrutement :

    • préparez votre dossier : votre dossier de candidature doit être soigneusement préparé : votre CV doit être à jour, vous devez avoir vos différents certificats de travail, une copie de votre permis de travail…
    • soyez réactif et souple : dans le travail temporaire, les demandes sont souvent urgentes et tendues. Si vous êtes inscrit dans une agence d’interim et que vous mettez 2 jours à répondre au message téléphonique que le recruteur vous a laissé, il est peu probable que vous ayez le poste.
    • apprenez à vous présenter : c’est souvent du côté de la forme et de la présentation, qu’elle soit physique, en visio, par téléphone ou à travers les documents fournis, que la faille se trouve. Quel que soit votre métier, préparez un pitch de présentation qui permettra au recruteur de bien comprendre qui vous êtes. Les sociétés d'interim en Suisse sont en général très sollicitées, il est donc important d'avoir une présentation efficace et professionnelle. Enfin, dans certains cas, il peut être payant de se présenter physiquement (appelez préalablement pour prendre éventuellement rendez-vous) : certaines agences apprécieront, d'autres un peu moins.
    • ne répondez pas qu'aux offres d'emploi : la tentation est grande de se dire : "de toute façon, je vais déjà répondre aux annonces, ce sera pas mal". Oui, mais...attention : ne faire que répondre aux offres d'emploi n'optimise pas vos chances de trouver un emploi en Suisse et divise par deux environ le nombre d'opportunités d'emploi.

    Le profil des travailleurs temporaires en Suisse

    Voici quelques statistiques sur le profil des travailleurs temporaires en Suisse :

    • Les travailleurs temporaires sont en proportion plus jeunes : un peu plus de 60% des travailleurs temporaires ont moins de 39 ans, contre 45% pour l’ensemble de la population active
    • 62% des travailleurs temporaires sont des hommes (contre 53% pour l’ensemble de la population active)
    • 43% des travailleurs temporaires sont non qualifiés (contre seulement 4% pour l’ensemble de la population active)
    • 74% des travailleurs temporaires sont étrangers (contre 26,4% pour l’ensemble de la population active au niveau national)
    • Près de 85% d’entre-eux travaillent moins de 3 ans en tant que temporaire.
    • Pour 27% d’entre-eux, la mission temporaire dure un an et plus.
    • 65% d’entre-eux travaillent sur la durée de leurs missions pour une seule entreprise.
    • Concernant le salaire des missions temporaires, 68% des personnes qui travaillent en interim en Suisse en sont satisfaits, voire très satisfaits.

    Comment travailler en intérim en Suisse quand on est frontalier

    Un nombre très important de frontaliers occupent des postes en intérim en Suisse. Certaines missions proposent des conditions de travail parfois difficiles et des conditions de salaires pas toujours très attractives pour une personne résidant en Suisse.

    Résultat : la très grande majorité des postes sont occupés par des travailleurs étrangers et frontaliers.

    Un étranger qui souhaite travailler en tant que temporaire avec le statut de frontalier devra :

    • préparer un CV suisse, ce qui signifie un CV qui répond aux attentes des recruteurs suisses, incluant notamment les compétences métiers, des références etc. Les recruteurs attendent de la part des candidats en Suisse un CV qui est en général assez détaillé, de sorte qu'ils puissent bien comprendre quel(le) professionnel(le) vous êtes, ce que vous cherchez et ce que vous savez faire. Suivant vote profil, le CV peut donc faire plus d'une page.
    • contacter les différentes agences de placement temporaire et déposer sa candidature (soit en se déplaçant physiquement - ce qui peut être la norme dans certaines professions mais c'est assez rare, soit de plus en plus à distance). Attention : en tant qu'étranger, il est important de comprendre que le pays possède ses propres codes. En particulier, on apprécie peu ici les candidats qui insistent, relancent trop souvent, voire harcèlent les recruteurs. Vous pensez donner l'image d'une personne motivée ? Si vous agissez ainsi, vous ne ferez qu'exaspérer vos interlocuteurs.
    • demander un permis de travail (c’est en général l’agence de placement qui va se charger des démarches) car il est interdit de travailler en Suisse sans permis de travail. Dans l'ordre, on demandera au travailleur étranger d'avoir un contrat de travail signé ou une promesse d'embauche, ce qui permettra d'avoir le permis. Le recruteur répond suite à une candidature qu'il faut un permis de travail, ou alors l'annonce stipule qu'il en faut un ? Il faut lire entre les lignes. Cela signifie en général  que pour ce profil, il y a suffisamment de candidats disponibles sur le marché en Suisse et que le recours à de la main d’œuvre extérieure n'est pas nécessaire.
    • les candidats étrangers qui ne sont pas ressortissants européens n’ont pratiquement aucune chance de travailler en interim car ils ne sont pas prioritaires sur le marché de l’emploi en Suisse (ils dépendent de la loi sur les étrangers, pas des accords bilatéraux) et tout particulièrement pour les métiers non ou peu qualifiés.

    Liste des agences d'intérim en Suisse ayant une bonne réputation

    Difficile de faire le tri entre les 800 agences de placement temporaire en Suisse. Ces agences sont présentes sur tout le territoire suisse et dans tous les cantons, Genève, Vaud, Bâle, Neuchâtel etc.

    Randstad, Adecco, Manpower, Hays sont parmi les plus connues et couvrent la quai-intégralité des secteurs d’activité en Suisse.

    Il peut aussi être intéressant de prendre contact avec des sociétés plus spécialisées par secteurs comme Ficoba (médical, IT, informatique, tertiaire, Bâtiment), Synergie Suisse (Bâtiment, Santé, Logistique, administration publique…), Kelly Services (Life Science, Bâtiment, Horlogerie, Logistique…) ou Academic Work (IT, informatique).

    Vous trouverez ici une liste complète des agences d'interim en Suisse ayant la meilleure réputation.

    11i-JOB www.11i-job.ch 1
    4insiders www.4insiders.swiss 20
    A bis Z Stellen www.aazemplois.ch 15
    a_team www.ateam.ch 1
    Academic Work www.academicwork.ch 2
    Adecco Staffing www.adecco.ch 48
    ASSpro www.asspro-jobs.ch 2
    bellini www.bellini.ch 8
    careanesth www.careanesth.com 3
    careerplus www.careerplus.ch 13
    CarePeople www.carepeople.ch 4
    Coopers Group www.coopers.ch 4
    Coople (Schweiz) www.coople.com 1
    Crit Intérim www.crit.ch 4
    das team personalberatung www.team.jobs 19
    Dialog Personal www.dialogpersonal.ch 1
    ELITA Personalberatung www.elita.ch 1
    eupro www.eupro-ag.com 17
    Eurojob www.eurojob.ch 5
    Evergreen Human Resources www.evergreen-hr.ch 4
    Experis www.experis.ch 4
    Ficoba Ficoconseils www.ficoba.ch 1
    G&U JOB4YOU www.gundu.ch 1
    Hans Leutenegger www.hansleutenegger.ch 10
    Hays (Schweiz) www.hays.ch 4
    Hotelis www.hotelis.ch 6
    IQ PLUS www.iqplus.ch 1
    Job 3000 www.job-3000.ch 5
    Job Factory www.jobfactoryag.ch 2
    job impuls www.jobimpuls.ch 3
    Jobboxx www.jobboxx.ch 1
    JOBPROFI www.jobprofi.ch 1
    Joker Personal www.jokerpersonal.ch 13
    Kelly Services (Schweiz) www.kellyservices.ch 25
    Key Placement www.keyplacement.ch/placement 1
    KMU Jobs www.kmu.jobs 1
    Manpower www.manpower.ch 46
    Max Studer Interim www.maxstuder.ch 5
    nemensis www.nemensis.com 1
    NewWork human resources www.newwork-hr.ch 9
    One Placement job.oneplacement.com 4
    Personal Search www.personalsearch.ch 2
    Personal Sigma Aarau www.ps-aarau.ch 8
    Pronoxa Resources Humaines www.pronoxa.ch 1
    Randstad (Schweiz) www.randstad.ch 48
    Robert Half www.roberthalf.ch 2
    Seeland Job www.seelandjob.ch 2
    Stellentreff www.stellentreff.ch 2
    Stellenwerk www.stellenwerk.ch 2
    Tempag www.tempag.ch 1
    Temporis Personal www.temporispersonal.ch 1
    Time Partners www.timepartners.ch 1
    trabeco Personalberatung www.trabeco.ch 3
    Uniman www.uniman.ch 1
    univativ Schweiz www.univativ.com/ch 3
    Universal-Job www.universal-job.ch 19
    Vokus Personal www.vokuspersonal.ch 1
    work24.com www.work24.com 4

    source des données statistiques : Swissstaffing

    Dernier jour pour s'inscrire !

    Masterclass "Emploi en Suisse"

    Retour haut de page