Accueil » Travailler » Recherche d’emploi en Suisse : pourquoi il est important de (bien) compléter son profil LinkedIn

Recherche d’emploi en Suisse : pourquoi il est important de (bien) compléter son profil LinkedIn

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents
    Nos solutions pour travailler en Suisse

    Publicité

    Comment remplir son profil Linkedin

    Vous recherchez un emploi en Suisse, et vous vous donnez du mal : vous repérez les offres d’emploi des annonces des job boards suisses en créant des alertes, vous rédigez des candidatures spontanées et vous tenez un rythme soutenu en envoyant chaque jour 3 candidatures…. Avec cette méthode de recherche d’emploi, vieille d’environ 30 ans, vous aurez au mieux quelques réponses dans quelques mois (ou plus rapidement avec un énorme coup de chance), et au pire vous n’aurez rien.

    La raison ? Les méthodes de recrutement évoluent, elles se digitalisent de plus en plus, et la concurrence est très rude (les entreprises suisses sont très courtisées et attirent les meilleurs profils, du monde entier) : 2 raisons suffisantes pour adapter ses méthodes de recherche d’emploi pour être beaucoup plus visible et beaucoup plus performant. Pour vous convaincre de l’importance ce que je suis en train de vous raconter, les 3 dernières personnes que j’ai accompagnées pour une recherche d’emploi en Suisse ont toutes été repérées par les recruteurs via leur profil LinkedIn… Il faudra donc composer avec les réseaux sociaux professionnels pour votre recherche d’emploi en Suisse.

    Alors il est temps de faire le point sur les outils que vous avez à disposition, et pour commencer je vous propose de jeter un oeil sur votre profil Linkedin.

    Ce sont les mots présents dans le profil qui vont faire la différence

    Les plus anciens d’entre vous (dont je fais partie) se souviendront peut-être d’Alta Vista ou de Lycos dans les années 90, les premiers moteurs de recherche populaires, bien avant l’arrivée du monstre Google. Alta Vista et Lycos étaient des moteurs d’une rare stupidité : il suffisait de « truffer » une page avec des mots-clés pour qu’elle ressorte en première position des moteurs de recherche. Une des techniques de l’époque consistait donc à remplir une page de mots en blanc sur fond blanc, et donc invisibles pour l’utilisateur, et les moteurs de recherche n’y voyaient que du feu (promis, je ne l’ai jamais fait ;-)).

    Quel est le lien avec LinkedIn ? Le moteur de recherche de Linkedin fonctionne, à peu de choses près, comme les moteurs de recherche de l’époque. Certes, il est un peu plus malin, un peu plus fin, mais dans l’ensemble, un recruteur ou un employeur qui tapera dans le moteur de recherche des mots-clés (comme des compétences par exemple) ou qui utilisera la suite d’outils de recherche de candidats proposée par LinkedIn (la suite LinkedIn Talent Solution) aura plus de chance de voir apparaître en haut de la sélection les candidats dont le profil contient le plus ces mots-clés. Il est vrai cependant que les mots-clés ne sont pas les seuls critères utilisés par les recruteurs (la localisation géographique, la formation, la maîtrise d’une langue peuvent être d’autres critères).

    Vous pouvez même tester vous-même ce phénomène, en ajoutant par exemple dans votre résumé des mots-clés et en les cherchant dans le moteur de recherche de LinkedIn. La progression de votre profil dans les résultats est visible quasiment instantanément.

    Donc pour finir sur ce point, plus votre profil sera complet et rempli, plus vous aurez de chances d’apparaître dans les résultats de recherche. C’est assez logique, encore faut-il utiliser les bons mots, et au bon endroit…

    Les 3 rubriques à compléter en priorité dans son profil LinkedIn

    Pour bien démarrer, les rubriques de votre profil LinkedIn à remplir en priorité sont selon moi le résumé, le titre et les compétences. Les deux sont en général très largement sous-exploitées par les candidats.

    Le titre de votre profil LinkedIn

    La plupart des candidats laissent le titre mis par défaut par LinkedIn, à savoir la dernière expérience professionnelle renseignée, et la société dans laquelle elle a été effectuée. Il est possible de faire bien mieux, en exploitant au maximum l’espace alloué par Linkedin (il est possible de faire tenir son titre sur 2, voire 3 lignes). L’idée ici est d’ajouter, en plus de l’intitulé de votre poste, d’autres informations qui pourraient être saisies par les recruteurs, comme des compétences ou un secteur.

    Il semblerait que la présence d’un mot-clé dans un titre permettait une meilleure restitution de ce profil dans les recherches faites sur LinkedIn : cette optimisation est donc à effectuer avec attention.

    Le résumé de votre profil LinkedIn

    Le résumé est probablement l’espace le plus prometteur en matière d’optimisation, notamment parce qu’il laisse aux candidats la possibilité de remplir 2000 caractères, mais aussi parce qu’un candidat peut en faire ce qu’il veut. Une des stratégies consiste ici à occuper cet espace, mais attention : proposer au lecteur un « pavé » de 2000 caractères peut être un repoussoir : une des techniques que nous proposons consiste à organiser ce résumé en sous-parties (par exemple vos principales compétences, la manière de vous contacter etc…). Il n’existe pas une, mais une infinité de possibilités, avec toutefois une constante si vous souhaitez être efficace et visible : utiliser des mots-clés pertinents (c’est-à-dire des mots-clés utilisés par les recruteurs).

    Les compétences

    Je le dis souvent : on « achète » un candidat notamment pour ses compétences (ce qu’il sait faire) car en tant que recruteur, on imagine que s’il a acquis et développé ces compétences précédemment, il sera en mesure de les appliquer dans son futur poste. C’est un déclencheur d’achat, tout du moins un filtre : un candidat qui n’a pas telle ou telle compétence ne sera pas retenu. Tout ceci souligne l’importance de remplir correctement, dans la rubrique adéquate, toutes les compétences que vous pouvez revendiquer. Par expérience, les candidats affichent moins de compétences que celles qu’ils ont réellement, en général parce qu’ils n’ont jamais réellement fait le travail de poser sur papier les compétences en question.

    Bien sûr, il est également important de remplir ses différentes expériences professionnelles, mais je ne le mentionne pas ici, car les candidats le font en général assez naturellement.

    Comment choisir les bons mots-clés à insérer dans son profil LinkedIn ?

    Le choix des mots-clés est primordial. C’est le centre de la stratégie que je propose ici. Si votre profil est rempli de mots-clés que les recruteurs suisses n’utiliseront jamais pour rechercher un profil, cela n’a aucun intérêt, car ils ne vous trouveront jamais. Pour savoir quels mots-clés à insérer dans son profil LinkedIn, il faut regarder les annonces, et les profils LinkedIn des professionnels qui font le même métier que vous. Ce travail est potentiellement très fastidieux et long… mais très efficace.

    Un profil bien complété permet d’avoir de meilleures chances en cas de postulation directe via LinkedIn

    Vous le savez peut-être, mais il est possible pour une entreprise de déposer une annonce directement sur LinkedIn. Les candidats qui postulent sont alors soumis un algorithme qui va notamment communiquer à l’entreprise quel est le % de points du profil qui est en adéquation avec le poste proposé. Il est donc facile de comprendre qu’un profil incomplet ne donne pas le maximum de chance à un candidat d’être retenu. En effet, il est probable que le recruteur fixe une limite, et ce d’autant plus qu’il aura beaucoup de candidats qui postulent. En clair, le recruteur pourrait se dire : « je ne retiens que les candidats dont le profil correspond à plus de 70% ».

    Avoir un profil LinkedIn complet permet d’être plus visible dans Google

    Sauf si vous avez décidé de ne pas rendre votre profil public (et donc visible dans Google), il est important de comprendre que l’autre intérêt d’avoir un profil Linkedin bien renseigné et complet réside dans la capacité de LinkedIn a être référencé dans Google (et les moteurs de recherche de manière plus générale).

    Un profil Linkedin bien rempli, riche en mots-clés relatifs à votre activité, et donc riche sur le plan sémantique (un point très important pour Google) aura pour intérêt d’optimiser le positionnement de votre profil sur d’éventuelles recherches sur  des termes présents dans votre profil. Un recruteur ou un sourceur pourrait par exemple taper dans Google « développeur Python suisse romande industrie pharmaceutique ».

    Avec un profil LinkedIn complet, riche sémantiquement avec les bons mots-clés, il est ainsi possible que votre profil LinkedIn apparaissent relativement haut dans le moteur de recherche. Et si les recruteurs et sourceurs utilisent volontiers les LinkedIn et ses outils, ils utilisent également de manière très intensive Google et les outils de recherche avancée (qui permettent par exemple de repérer des mots-clés, combinés ou pas, dans un site spécifique, Google étant parfois – souvent – plus efficace dans la recherche que les outils de recherche des sites eux-mêmes).

    Conclusion : il faut se rendre visible, c’est une nécessité !

    LinkedIn n’est de loin pas le seul outil à utiliser dans sa recherche d’emploi, mais il a de plus en plus d’importance. D’ailleurs certaines sociétés suisses ne recrutent plus que par ce canal. Alors soit vous décidez de rester au bord de la route, soit vous prenez le train en marche. Et pour bien démarrer, nous vous proposons de suivre notre formation en ligne « Trouver un emploi en Suisse » qui contient notamment un tutoriel très complet et didactique sur l’élaboration de son profil LinkedIn pour le marché de l’emploi en Suisse, et qui vous permettra également d’avoir en direct l’avis d’experts sur votre profil LinkedIn une fois celui-ci fait.

    Rubrique

    David Talerman

    Spécialiste de l'expatriation et de l'emploi en Suisse, je suis l'auteur du livre Travailler et Vivre en Suisse. Suivez-moi sur Instagram, LinkedIn, Facebook. Suivez notre actualité grâce à notre newsletter.

    4 réflexions sur “Recherche d’emploi en Suisse : pourquoi il est important de (bien) compléter son profil LinkedIn”

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Eurex Suisse
    Scala Wells

    Sponsors

    Retour haut de page